Conseils de sécurité

Sécurité

Frontière avec le Yémen (voir l’avertissement)

Des groupes armés au Yémen ciblent régulièrement des intérêts saoudiens proches de la frontière, en représailles de la participation de l’Arabie saoudite à la guerre au Yémen. Les milices houthistes procèdent régulièrement à des tirs de missiles, de roquettes et de mortiers sur les zones habitées à proximité de la frontière. Exercez une extrême prudence si vous voyagez dans d’autres régions du sud-ouest de l’Arabie saoudite. Les aéroports de cette région peuvent fermer à tout moment. Vérifiez vos plans de voyage avant de vous rendre à l’aéroport.

Al-Qatif (voir l’avertissement)

Depuis le début du mois de mai 2017, des affrontements entre les forces de l’ordre saoudiennes et des activistes chiites ont fait des victimes à Al-Qatif et dans les environs, dans la province de l’Est. Le 10 mai, les autorités ont isolé la banlieue d’Al-Awamiyah pour faciliter les opérations de démolition dans le vieux quartier d’Al-Musawara. Des couvre-feux sont imposés sans préavis. Si vous devez vous rendre à Al-Qatif, redoublez de prudence et suivez les instructions des autorités locales.

Tirs de missiles

Plusieurs missiles ont été tirés du Yémen. Ils ont été, pour la plupart, interceptés et détruits par les systèmes Saoudiens de défense aérienne. Toutefois, quelques tirs se sont rendus aussi loin vers le nord que Yanbu. Les installations militaires et publiques pourraient être ciblées. Étant donné la portée importante des derniers tirs, une partie importante de l’Arabie Saoudite et de la Mer rouge est à risque.

Frontière avec le Qatar

Le 5 juin 2017, les gouvernements du Bahreïn, de l’Égypte, de l’Arabie saoudite, des Émirats arabes unis et du Yémen ont annoncé la rupture de leurs relations diplomatiques avec le Qatar. Les frontières terrestres et maritimes entre l’Arabie saoudite et le Qatar sont fermées, ce qui pourrait causer des perturbations aux déplacements régionaux et au transport de cargaisons. Certaines compagnies aériennes ont suspendu leurs vols en provenance et à destination du Qatar. Des mesures supplémentaires pourraient perturber les services de transport d’avantage.

La frontière Saoudienne du nord

Les autorités Saoudiennes ont déclaré une zone « hors limite » de 20 km à partir de :

  • toute la frontière Nord du pays;
  • la frontière dans les secteurs de Hafr Al-Batin et Khafji dans la province de l’Est.

Les contrevenants s’exposent à l’emprisonnement jusqu’à 30 mois et à une amende de SAR 25 000.

L’accès direct aux postes frontaliers demeure accessible et les autorités locales ont annoncé que des panneaux de signalisation seront installés sur les routes où la circulation de véhicules est autorisée. Consultez les autorités locales avant de tenter de traverser la frontière terrestre dans cette région.

Terrorisme

Il existe une menace terroriste en Arabie saoudite. Des attentats ont été commis partout dans le pays. Les édifices gouvernementaux, les endroits publics, les sites religieux, les attractions et les sites touristiques, les restaurants, les cafés, les centres commerciaux, les marchés, les hôtels, et les intérêts occidentaux sont des cibles de prédilection. Des Occidentaux peuvent aussi être délibérément ciblés. Récemment, des attaques d’envergure ont touché la minorité chiite dans la province de l’Est, les forces de l’ordre saoudiennes ainsi que des lieux de culte où se tiennent de grands rassemblements.

Des mesures de sécurité accrues sont en vigueur et peuvent être renforcées à tout moment. Faites preuve d’une vigilance constante dans les endroits publics.

Exercez une vigilance accrue lors de fêtes religieuses et autres célébrations publiques, car des terroristes ont, dans le passé, profité de telles occasions pour se livrer à des attaques.

Enlèvements

Il existe des risques d’enlèvement partout en Arabie saoudite. Faites preuve d’une grande vigilance en tout temps.

Manifestations

Les manifestations sont illégales en Arabie saoudite. Elles sont toutefois de plus en plus fréquentes depuis 2011 et elles peuvent soudainement donner lieu à des actes de violence. Elles peuvent aussi perturber passablement la circulation et les transports en commun. Les forces de l’ordre interviennent rapidement pour empêcher les manifestants de se rassembler et la manifestation de se mettre en branle. Évitez toutes les manifestations et tous les grands rassemblements. Suivez les conseils des autorités locales et surveillez les médias locaux.

Des manifestations se sont tenues dans la province de l’Est suite aux exécutions du 3 janvier 2016, dont celle d’un important membre du clergé chiite de la région d’Al-Qatif. Les affrontements qui en ont résulté entre manifestants et responsables de la sécurité ont fait des morts et des blessés. Évitez tout rassemblement et faites preuve d’une extrême prudence si vous vous rendez dans cette région.

Le Hadj

Le prochain pèlerinage du Hadj à La Mecque devrait avoir lieu du 19 au 24 août 2018. On s’attend à ce que des millions de pèlerins y participent, ce qui encombrera les sites religieux et perturbera les services de transport. L’affluence la plus forte se fera sentir pendant le Eid, entre le 1er et le 5 septembre. Il arrive que des pèlerins soient tués ou blessés dans des bousculades. Les sites religieux sont bondés, ce qui rend la sécurité précaire. Ces sites se trouvent loin de l’ambassade du Canada. Informez-vous auprès de votre agence de voyages au sujet des services et de l’aide disponibles. Pour plus d’information sur les exigences d’entrée pendant le pèlerinage, veuillez consulter l’onglet Exigences d’entrée et de sortie.

Criminalité

Le taux de criminalité est bas, mais il se commet des crimes mineurs comme des vols à la tire et des vols de sac à l’arraché, surtout dans les endroits bondés et les lieux saints. Évitez de faire étalage de richesse et assurez-vous que vos effets personnels, y compris votre passeport et vos autres documents de voyage, soient toujours en lieu sûr.

Sécurité des femmes

Il arrive que des étrangères soient agressées ou harcelées. Consultez le guide Voyager au féminin : La sécurité avant tout, qui renferme des conseils à l’intention des voyageuses canadiennes.

Consultez l’onglet Lois et coutumes pour plus de détails.

Sécurité routière

Dans les grandes villes, les voies de circulation sont habituellement bien entretenues. Les routes de campagne cependant sont moins développées, elles sont mal éclairées et elles ne sont pas toutes revêtues, certaines étant des routes de sable ou de gravier. Il faut faire preuve d’une très grande prudence au volant, car les mauvaises habitudes de conduite, le mépris du Code de la route et de la signalisation routière ainsi que la vitesse excessive causent souvent des accidents mortels.

Ne conduisez pas hors route sauf dans un convoi de véhicules à quatre roues motrices accompagné d’un guide expérimenté. Préparez-vous bien et munissez-vous d’essence, d’eau et de nourriture en quantité suffisante ainsi que d’un téléphone cellulaire ou satellite. Laissez votre itinéraire de voyage à un proche.

N’empruntez que des taxis autorisés que vous aurez réservés au préalable. Évitez les taxis de service et ne partagez pas un taxi avec des inconnus.

Transport maritime

Faites preuve de prudence si vous naviguez dans le golfe Persique, y compris à des fins de loisir, particulièrement à proximité des îles Tomb et Abou Moussa. La souveraineté sur ces territoires est revendiquée à la fois par l’Iran et par les Émirats arabes unis.

Des pirates se livrent à des attaques dans les eaux côtières et parfois aussi plus loin au large. Les navigateurs doivent prendre les précautions qui s’imposent. Pour plus d’information, consultez le site Live Piracy Report (en anglais) de l’International Chamber of Commerce.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Ayez des pièces d’identité sur vous en tout temps, y compris votre permis de résidence (iqama) ou votre visa d’entrée. Laissez votre passeport en lieu sûr et n’ayez sur vous qu’une photocopie aux fins de contrôle d’identité.