Grossesse et voyage


Femmes enceintes : La période adéquate pour voyager

Pour les femmes enceintes qui doivent voyager, des mesures doivent être prises pour un déplacement sans soucis de santé.

 

Être enceinte et voyager

Il n’est pas conseillé de voyager lorsque vous êtes enceinte, surtout si la destination est éloignée. De plus, si des cas de maladies infectieuses, comme le paludisme, le chikungunya ou la fièvre jaune, ont été rapportés dans cette région, il n’est pas raisonnable de s’y aventurer pendant la grossesse. Il n’est pas recommandé de voyager dans des endroits disposant de structures sanitaires inadéquates et qui n’ont pas un service d’urgence obstétricale. Aussi, il faut considérer l’état général de la femme enceinte. Si elle présente une grossesse à risque de complication, comme l’attente de jumeaux, on ne recommande pas les déplacements lointains. Toutefois, avant votre départ, suivez les conseils d’un gynécologue.

 

Voyager selon le trimestre de la grossesse

Même si les risques sont bien présents, ils ne sont pas les mêmes dépendamment de chaque trimestre. Si le voyage se passe pendant le premier trimestre, il est possible de faire une fausse couche. Pendant le troisième trimestre, il faut considérer le risque de naissance prématurée. Notez aussi que les médicaments contre-indiqués pendant la grossesse peuvent provoquer une malformation sur l’embryon au premier trimestre et sur le fœtus au troisième trimestre. Toutefois, ces risques sont faibles au deuxième trimestre de grossesse. Alors, si vous voulez voyager, il est recommandé de partir entre le troisième et le sixième mois de grossesse.

 

Femmes enceintes : les contre-indications concernant les moyens de transport

Si vous prévoyez voyager en avion, sachez que les compagnies aériennes ne prennent pas les femmes enceintes qui approchent du troisième trimestre de grossesse. Un long trajet en voiture n’est pas conseillé non plus. Si vous devez quand même partir en voiture, envisagez des pauses toutes les heures et marchez pendant 10 minutes. En somme, le moyen de transport le plus sur est donc le train, car vous pourrez marcher régulièrement à l’intérieur. Pour tous les moyens de transport, il y a un risque de thromboembolie et de phlébite pouvant entrainer une embolie pulmonaire. Ces dangers varient en fonction de la durée du voyage et du niveau de mobilité pendant tout le trajet.

 

Que faut-il faire pour éviter les problèmes médicaux ?

La seule solution est d’annuler le voyage. Au cas où il serait impossible de reporter le déplacement, il est important de s’assurer que la grossesse est bien prise en charge dans votre assurance maladie et de prévoir une évacuation médicale d’urgence. Les vaccins contre la fièvre jaune, l’hépatite A, la fièvre typhoïde ou l’encéphalite japonaise sont contre-indiqués chez la femme enceinte. Les spécialistes recommandent aussi de prendre de bonnes mesures de protection. Évitez tous risques d’infection en vous lavant les mains régulièrement avec de l’eau savonneuse, avant de manger et après avoir fait ses besoins. Ces personnes fragiles doivent consommer des aliments bien cuits et proscrire dans leur alimentation les crudités et les aliments à base de lait non pasteurisé.

 

Les destinations à bannir pendant la grossesse

Parmi les endroits à proscrire, il y a les pays possédant des structures sanitaires limitées et les zones présentant des cas de maladies infectieuses comme la dengue, le paludisme ou le Chikungunya. Ces pathologies qui sévissent dans les pays tropicaux sont dangereuses pour la femme enceinte et l’enfant qu’elle porte.