Conseils de sécurité

Sécurité

Zanzibar

Les tensions politiques se ravivent parfois à Zanzibar. Faites preuve d’une grande prudence, évitez les manifestations et les attroupements, suivez aux instructions des autorités locales et surveillez les médias locaux.

Région de Pwani

Il y a une présence policière accrue dans la région de Pwani, suite à une attaque contre des policiers en avril 2017. Des points de contrôle supplémentaires sont en place et des couvre-feux pourraient être imposés à tout moment. Faites preuve de vigilance constante.

Violences inter-religieuses

Ces  dernières années, on signale une légère hausse des incidents de violences inter-religieuses entre Chrétiens et Musulmans, y compris dans les lieux de culte. Prenez cette information en considération lorsque vous planifiez votre voyage.

Terrorisme

Il existe une menace terroriste. Des attentats peuvent se produire à tout moment. Les attentats peuvent cibler : les édifices gouvernementaux, y compris les écoles; les lieux de culte; les aéroports, ainsi que d’autres plaques tournantes et réseaux de transport, les endroits publics comme les attractions touristiques, les restaurants, les bars, les cafés, les centres commerciaux, les marchés, les hôtels et autres lieux fréquentés par les étrangers. Soyez toujours sur vos gardes lorsque vous vous trouvez dans des lieux publics. Séjournez dans des hôtels qui ont des mesures de sécurité fiables. Sachez toutefois que même les lieux les plus sécurisés ne peuvent pas être considérés comme tout à fait exempts de danger.

Criminalité

Le nombre de crimes violents a augmenté partout au pays, tant dans les régions rurales que dans les grandes villes. Faites preuve d’une grande prudence, en particulier à Dar es Salaam et à Zanzibar, et dans les endroits publics comme les hôtels, les restaurants, les boîtes de nuit, les cinémas et les centres commerciaux. Des vols, des agressions et des braquages se produisent à l’occasion à Dar es Salaam, à Stone Town et autour des stations balnéaires d’Unguja. Il convient donc d’être vigilant, surtout à Stone Town après la tombée de la nuit. Évitez également les plages désertes.

À Dar es Salaam, il faut être particulièrement prudent sur la promenade Toure (péninsule Msasani), car des vols avec agression et des attaques, notamment contre les passagers de véhicules en mouvement, y ont été signalés récemment.

Les crimes mineurs sont courants. Les vols avec agression, les vols à la tire et les vols en général sont fréquents dans les endroits bondés, à bord des transports en commun et sur les plages publiques.

Des touristes ont été victimes d’agressions sexuelles.

De plus en plus de Canadiens ont signalé avoir été emmenés à un guichet automatique bancaire et forcés de retirer des fonds de leurs comptes après avoir monté en voiture avec des inconnus, des taxis locaux ou de nouvelles connaissances. La plupart de ces incidents se produisent dans les gares maritimes, d'autobus et de train de Dar es Salaam. N’utilisez que les taxis autorisés qu’un hôtel ou un restaurant de bonne réputation vous aura recommandés, ou encore les taxis qui se trouvent dans les stations officielles. Demandez toujours au chauffeur de vous présenter une pièce d’identité avant de monter à bord et vérifiez si le nom du chauffeur correspond à celui qui figure sur le certificat d’immatriculation du véhicule et le permis de taxi. Évitez de monter à bord d’un taxi qui a été hélé par une nouvelle connaissance. Choisissez plutôt vous-même votre taxi. Les taxis autorisés sont blancs et ont une plaque d’immatriculation blanche (jamais jaune). Les côtés du véhicule portent une bande de couleur et un cercle dans lequel est inscrit un nombre sur les deux portes passagers.

Des vols à main armée, quoique peu fréquents, peuvent également se produire dans les parcs et les réserves naturelles, notamment sur le circuit nord à proximité des parcs nationaux du Serengeti, du Ngogongoro et d'Arusha, ainsi que dans les régions qui entourent le mont Kilimandjaro. Les personnes voyageant en groupes et les voyageurs indépendants ont déjà été ciblés. Vous ne devriez voyager qu’avec une entreprise de tourisme réputée (les hôtels peuvent recommander de telles entreprises). Évitez de camper ou de vous déplacer seul.

N’empruntez que les parcours touristiques et évitez les régions isolées. Faites preuve de prudence à Arusha et dans ses environs, car des détournements de voiture et des vols à main armée y ont été signalés. Évitez de vous arrêter lorsque vous vous trouvez sur des routes ou des pistes moins fréquentées, car des détournements de voiture et des vols à main armée peuvent se produire. Gardez les portières verrouillées et les fenêtres fermées en tout temps. Ne faites pas monter des inconnus à bord du véhicule. Déplacez-vous en convoi entre les villes et évitez de voyager après la tombée de la nuit.

En raison du banditisme qui sévit en Tanzanie, il est dangereux de voyager près des camps de réfugiés, au nord‑ouest du pays, près des frontières de la République démocratique du Congo, du Rwanda et du Burundi (dans la région de Kigoma et à l’ouest de Kagera).

Manifestations

Il se produit des manifestations qui peuvent soudainement donner lieu à des actes de violence. Évitez toutes les manifestations et les grands rassemblements, conformez-vous instructions des autorités locales et surveillez les médias locaux.

Corruption

Soyez prudent lorsque vous passez la douane à l’aéroport; il arrive que des agents sollicitent des pots‑de‑vin. Une manœuvre frauduleuse courante consiste à demander au visiteur de présenter une preuve de vaccination contre la fièvre jaune, même si un certificat de vaccination contre la fièvre jaune n’est nécessaire que pour les passagers en provenance d’un pays où la fièvre jaune est endémique. Si vous êtes victime d’une telle fraude, vous pouvez demander à voir un cadre supérieur. Cependant, si cela ne donne aucun résultat, soyez patient et négociez avec l’agent.

Vous pourriez être abordé par des policiers qui vous demandent de l’argent sous prétexte que vous auriez commis des infractions. Nous vous recommandons d’insister pour voir les pièces d’identité de ces policiers avant de vous rendre au commissariat de police. Vous pouvez également les informer de votre intention de communiquer avec le haut-commissariat du Canada pour obtenir des conseils. En général, cela les dissuade de solliciter des pots-de-vin. Tout incident de ce genre doit être signalé au haut-commissariat du Canada à Dar es Salaam.

Sécurité routière

Les véhicules roulent à gauche. Les routes sont en mauvais état et les panneaux de signalisation sont souvent manquants. Pour les déplacements à l’extérieur des grandes villes, il est recommandé d’utiliser un véhicule à quatre roues motrices. La vitesse excessive, les habitudes de conduite des automobilistes, le faible éclairage, les véhicules mal entretenus, la présence d'animaux sauvages et de bétail sur la chaussée, ainsi que les cyclistes et les piétons représentent des risques pour les conducteurs. Il faut également éviter de conduire après la tombée de la nuit. En ville, déplacez-vous en taxis autorisés et demandez au chauffeur de vous présenter ses pièces d’identité. Évitez de conduire si vous ne connaissez pas bien les conditions locales.

Transports en commun

Il est déconseillé de voyager en autocar, car ces véhicules sont souvent impliqués dans des accidents mortels. Les trains sont peu nombreux et inconfortables, et le service n'est pas fiable.

N’utilisez que les taxis autorisés qu’un hôtel ou un restaurant de bonne réputation vous aura recommandés, ou encore les taxis qui se trouvent dans les stations officielles (voir la section Criminalité ci-dessus).

Traversiers

Un service de traversier régulier relie Dar es Salaam et Zanzibar, mais les quais de la Tanzanie sont souvent fréquentés par des trafiquants de billets persuasifs. Les passagers ne devraient faire affaire qu’avec des entreprises de traversier réputées, car deux traversiers locaux transportant des ressortissants étrangers ont chaviré en 2012. Si vous croyez que l’embarcation est trop chargée ou non sécuritaire, ne montez pas à bord et prenez d’autres arrangements. On signale que les navires qui relient Zanzibar/Pemba, Tanga/Pemba et Mafia/Tanzanie continentale sont peu fiables et souvent trop chargés.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

Les vols intérieurs pourraient faire l'objet de retards et d'annulations.

Piraterie

On signale des attaques perpétrées par des pirates dans les eaux côtières et parfois aussi plus loin au large. Les navigateurs devraient prendre les précautions qui s’imposent. Pour de plus amples renseignements, consultez le site Web Live Piracy Report (en anglais) de l’International Maritime Bureau.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Placez vos effets personnels, notamment votre argent comptant, vos passeports et vos billets d'avion, dans le coffre-fort de votre hôtel ou dans un autre endroit sûr.

Évitez de vous promener après la tombée de la nuit. N’acceptez pas de nourriture ou de boissons offertes par des inconnus, car elles pourraient contenir de la drogue.

Avant de vous rendre sur une plage, demandez aux autorités locales si elle est sûre.   

Les installations touristiques sont adéquates dans les grandes villes, mais peu nombreuses dans les régions éloignées, à l’exception des grands pavillons fauniques et des stations balnéaires.

Les animaux sauvages peuvent être dangereux. Lorsque vous visitez des parcs et des réserves naturelles, suivez les conseils et les avertissements des guides touristiques locaux.

Si vous envisagez de faire l'ascension du mont Kilimandjaro, tenez bien compte des risques d’un tel projet, en particulier le mal de l'altitude et l'hypothermie. De plus, il est important de se renseigner sur les nombreux voyagistes afin de trouver un guide digne de confiance. Chaque année, des personnes sont grièvement blessées ou perdent la vie dans les montagnes et les secours d'urgence sont extrêmement limités.

En raison d’une pénurie d’énergie, des pannes de courant peuvent se produit quotidiennement. Les voyageurs doivent s’attendre à des pannes de courant occasionnelles, puisque certaines entreprises ne sont pas équipées de génératrice.