Conseils de sécurité

Sécurité

Province de Xaisomboun (voir l’avertissement)

Depuis la fin 2015, on signale occasionellement des tirs près de la ville de Xaisomboun, dans la province de Xaisomboun. Si vous devez absolument voyager dans cette région malgré l’avertissement, évitez de vous déplacer pendant la nuit, soyez extrêmement prudents et suivez les instructions des autorités locales.

Criminalité

Les crimes de rue sont courants dans les villes et villages, notamment à Vientiane, à Luang Prabang et à Vang Vieng, et ils sont parfois violents. Les vols de sacs sont fréquents. Des voleurs se déplaçant à motocyclette s’emparent des sacs et autres objets de valeur portés par des piétons, d’autres motocyclistes ou leurs passagers. Assurez-vous que vos effets personnels, votre passeport et vos autres documents de voyage sont en sécurité en tout temps. Évitez de faire étalage de richesse et de vous déplacer de nuit. Des cambriolages se produisent dans les hôtels et les auberges. Des vols à main armée sont parfois commis. 

Des agressions sexuelles sont commises, en particulier à Vientiane, à Luang Prabang et à Vang Vieng. Faites preuve de vigilance dans les sentiers de randonnée. Consultez notre publication intitulée Voyager au féminin - La sécurité avant tout, qui renferme des conseils à l’intention des voyageuses canadiennes.

La police locale n’est pas toujours en mesure d’intervenir en cas de crime, particulièrement la nuit.

Aliments et boissons drogués

Ne laissez jamais vos aliments ou boissons sans surveillance, et ne les confiez pas à des étrangers. Méfiez-vous des collations, boissons, gommes à mâcher ou cigarettes offertes par de nouvelles connaissances. Elles pourraient contenir de la drogue et vous exposer au risque d’être victime de vol ou d’agression sexuelle.

Certains aliments et boissons (comme les « happy pizzas » ou les laits frappés spéciaux) peuvent contenir des quantités indéterminées d’opium ou d’autres substances inconnues. Ces produits sont vendus dans les lieux fréquentés par les touristes, surtout à Vang Vieng. On les trouve facilement, mais il convient de rappeler que la consommation d’opiacés, quelle qu’en soit la quantité, peut être dangereuse. Des étrangers, dont des Canadiens, ont succombé à des surdoses.

Mines terrestres

Les mines terrestres et les explosifs et munitions non explosés représentent un risque dans tout le pays, en particulier dans la plaine des Jarres (province de Xieng Khouang) et dans certaines régions longeant la frontière entre le Laos et le Vietnam, y compris celles que traversait autrefois la piste Hô Chi Minh. Suivez les conseils des autorités locales et n’empruntez que les routes et les sentiers très fréquentés.

Sécurité routière

Les déplacements par la route au Laos peuvent être dangereux étant donné que les véhicules sont souvent mal entretenus et que les conditions routières sont médiocres, surtout durant la saison des pluies. Les automobilistes ne respectent pas le code de la route et conduisent de manière dangereuse. Le bétail erre souvent sur les routes, ce qui provoque des accidents. Il est conseillé de se déplacer de jour seulement. Des touristes impliqués dans des accidents de la route ont dû payer une compensation pour dommages à la propriété ou blessures sans que la police ne leur ait nécessairement imputé la responsabilité de l’accident. Les assureurs laotiens ne remboursent en général qu’une petite partie des coûts reliés à un accident et refusent de couvrir les dédommagements, qui constituent parfois l’essentiel de ces coûts.

Location de véhicules

Ne laissez pas votre passeport en garantie lorsque vous louez une motocyclette ou un autre type de véhicule. Lisez attentivement le contrat de location et vérifiez si le véhicule est suffisamment assuré contre les dommages et le vol. Ne faites affaire qu’avec des entreprises de location fiables, car certaines entreprises auraient déjà « volé » des véhicules, en particulier des motocyclettes, pour ensuite exiger qu’on les indemnise pour la perte de leur bien. Si vous n’avez plus accès à votre passeport ou qu’on vous l’a volé à la suite d’une mauvaise utilisation, vous pourriez faire l’objet d’une enquête de Passeport Canada et vous voir refuser certains services de passeport.

Transports en commun

Les transports en commun ne sont pas fiables et sont limités après la tombée de la nuit. Le transport fluvial est un moyen de transport courant au Laos. Toutefois, les déplacements en bateau sur le Mékong, de Vientiane à Luang Prabang, ne sont pas sûrs. Les normes de sécurité sont minimales. Les déplacements en canot à moteur sont particulièrement dangereux pendant la saison sèche, qui s’étend de novembre à mai. Le port d’un gilet de sauvetage et d’un casque est recommandé. Évitez de naviguer sur le Mékong ou de le traverser après la tombée de la nuit. Dans certains secteurs, il est arrivé que des militaires laotiens tirent sur des bateaux après la tombée de la nuit.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

Tourisme d’aventure

Ne pratiquez pas les sports d’aventure, tels que les excursions en tyrolienne et l’escalade, sans la supervision d’une entreprise bien établie. Les voyagistes ne suivent pas toujours les normes internationales. En cas de doute quant à la sécurité des installations et du matériel, évitez de les utiliser. Prenez soin de vérifier si votre assurance voyage couvre vos activités récréatives.

Si vous entreprenez des activités en rivière, notamment à Vang Vieng, faites preuve d’une très grande prudence et soyez sur vos gardes. Des voyageurs ont perdu la vie ou ont été grièvement blessés en s’adonnant à la descente en chambre à air, au saut ou au plongeon. Le niveau des rivières varie beaucoup et les débris peuvent rendre périlleuses les activités en rivière.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Les installations touristiques sont limitées en dehors de Vientiane et de Luang Prabang. On trouve des services téléphoniques internationaux et des services de courriel à Vientiane, mais ces services sont extrêmement limités dans le reste du pays. Lorsqu’ils sont offerts, ils sont souvent peu fiables et très coûteux.

Arrêtez-vous aux barrages routiers ou aux points de contrôle si l’on vous le demande. Les voyageurs qui ne sont pas en mesure de présenter aux autorités des documents d’identité acceptables risquent d’être fouillés, détenus et soumis à une amende. Les autorités responsables de la sécurité peuvent mettre les étrangers sous surveillance. Les chambres d’hôtel, les téléphones, les télécopieurs et les courriels peuvent être surveillés, et les biens personnels peuvent être fouillés dans les chambres d’hôtel.