Conseils de sécurité

Sécurité

Criminalité

Il se commet des vols à la tire, des vols de sacs à l’arraché et des voies de fait. De plus en plus de Canadiens sont victimes de tels crimes, surtout à La Havane. Les vols sont habituellement commis dans des endroits bondés, comme les secteurs touristiques, les marchés et les plages. Méfiez-vous des vols dans les chambres d’hôtel et surtout dans les établissements privés (casas particulares). Les vols dans les voitures sont courants.

Ne gardez sur vous que de petites sommes d’argent et évitez de faire étalage de richesse, par exemple en portant des montres et des bijoux voyants. Ne portez jamais vos sacs sur une épaule seulement. Gardez à l’abri des regards les appareils électroniques comme les téléphones cellulaires, les tablettes, les ordinateurs portables et les appareils-photo, car ce sont des cibles de prédilection pour les voleurs. Ne laissez jamais vos effets personnels sans surveillance à la plage. Rangez vos objets précieux, votre passeport et vos autres documents de voyage dans le coffre-fort de votre hôtel. Ayez toujours sur vous une photocopie de la page d’identité de votre passeport.

Dans les aéroports cubains, il arrive que des articles soient volés dans des bagages enregistrés; les voleurs ouvrent des sacs, et même des valises verrouillées, pour en retirer des articles. N’ayez pas d’objets de valeur dans vos bagages enregistrés. Tous les sacs sont systématiquement passés aux rayons X à l’arrivée et au départ dans le cadre des mesures normales de sécurité.

Les crimes violents sont habituellement des voies de fait commises pendant un vol ou un cambriolage. Si des voleurs s’en prennent à vous, gardez votre calme et n’opposez pas de résistance.

Méfiez-vous des arnaqueurs (jineteros) qui se spécialisent dans les escroqueries et les fraudes ciblant des touristes. La plupart de ces escrocs parlent un peu anglais ou français et essaient par tous les moyens de gagner votre confiance en vous offrant leurs services de guide ou en vous proposant de vous faciliter l’achat de cigares, mais bon nombre d’entre eux sont des criminels qui peuvent recourir à la violence pour voler aux touristes leur argent et leurs objets de valeur.

Faites attention lorsque vous retirez de l’argent dans les guichets automatiques. Convertissez vos devises dans les bureaux de change gérés par l’État (cadecas) et évitez les vendeurs ambulants qui travaillent à leur compte.

Des personnes qui se font passer pour des guides touristiques ou pour des chauffeurs de taxi sévissent partout dans le pays. Ne faites appel qu’à des voyagistes dignes de confiance et à des chauffeurs de taxi dûment enregistrés.

Si vous devez déclarer un délit à la police locale, insistez pour obtenir votre Comprobante de Denuncia, un document qui confirme qu’un rapport a été déposé. Il est possible que les policiers ne parlent que l’espagnol.

Ne faites jamais monter qui que ce soit en auto-stop; le risque est trop élevé.

Sécurité des femmes

Il arrive que des étrangères soient victimes d’agressions sexuelles. Consultez notre publication intitulée Voyager au féminin : La sécurité avant tout, qui renferme des conseils à l’intention des voyageuses canadiennes.

Manifestations

Des manifestations se tiennent et peuvent soudainement donner lieu à des actes de violence. Évitez toutes les manifestations, suivez les conseils des autorités locales et surveillez les médias locaux. Il est illégal de participer à des manifestations.

Sécurité routière

Évitez de conduire à Cuba, car les conditions routières peuvent être dangereuses. Les principaux axes routiers est ouest sont en assez bon état, mais l’éclairage y est insuffisant. La plupart des rues et des routes secondaires sont mal éclairées et mal entretenues. Les panneaux routiers sont rares et portent à confusion.

Les accidents de la circulation constituent à l’heure actuelle la principale cause de décès accidentels à Cuba. Si vous devez prendre le volant, conduisez toujours prudemment. Certaines voitures et la plupart des bicyclettes n’ont pas de feux de jour. Des piétons et des voitures tirées par des chevaux circulent au milieu de la chaussée et ne cèdent pas facilement le passage aux automobiles. La présence d’animaux en liberté constitue aussi un risque. La plupart des voitures cubaines sont vieilles, en mauvais état et dépourvues de l’équipement de sécurité nécessaire. Les véhicules en panne sont souvent abandonnés au bord de la route en attendant qu’on les répare.

Vous trouverez sous l’onglet Lois et coutumes d’importants renseignements au sujet de la location de véhicules et des accidents.

Transports publics

Les autobus urbains sont bondés et mal entretenus, et le service est sporadique. Les voyagistes offrent un bon service d’autobus entre les aéroports et les centres de villégiature. Les autobus que les hôtels réservent pour les excursions sont en bon état.

Les taxis officiels sont habituellement fiables. Évitez les taxis privés qui ne possèdent pas de permis ainsi que les anciens modèles de véhicules privés qui font office de taxis. Ces derniers ne sont pas pourvus des dispositifs de sécurité standard, et les passagers ne sont pas assurés en cas d’accident. Les véhicules jaunes à trois roues, appelés « coco taxis », ne sont pas sécuritaires, et il faut les éviter.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Des surtensions et des pannes d’électricité non planifiées se produisent souvent. La plupart des centres de villégiature sont équipés de génératrices.

Les communications téléphoniques sont difficiles. Il arrive souvent qu’on ne réponde pas aux appels, même dans les plus grands établissements. Des problèmes techniques surviennent aussi, étant donné que le réseau de télécommunication est désuet et peu fiable. Il peut arriver qu’un appel soit dirigé vers un autre numéro que celui qu’on a composé et il faut souvent s’y prendre à plusieurs reprises pour faire un appel interurbain. Dans la plupart des grandes villes, les services de téléphonie cellulaire sont fiables. Des téléphones cellulaires compatibles avec les normes nord-américaines peuvent être utilisés à Cuba. En général, les téléphones cellulaires canadiens fonctionnent bien. Vous pouvez réserver un service de téléphonie cellulaire en communiquant avec Cubacel au +53 05 264 2266. Pour en savoir plus sur les GPS (Global Positioning Systems), veuillez consulter l’onglet Lois et coutumes.