Constipation durant le voyage


Prévenir la constipation pendant le voyage

Le changement des horaires de vol, les escales, les bagages perdus, les aliments inhabituels… tout cela fait partie des lots de tracas que peuvent vivre les routards. Le voyage, surtout quand il est également long, est source de stress pour tout le monde. Il est très possible que la vie quotidienne soit chamboulée et du coup, la constipation n'est jamais loin. Néanmoins, avec une bonne planification, on peut éviter tout cela, mais ce n'est pas donné à tout le monde. Selon les spécialistes, de nombreuses raisons peuvent affirmer que la constipation est fréquente pendant le déplacement. Notons en premier lieu la modification de la routine. Avec le décalage horaire, l'horloge circadienne du corps change et cela a un impact sur l'intestin. Le manque de nourriture, d'eau et d'activité physique contribue aussi à la constipation.

Les symptômes de la constipation diffèrent d'une personne à l'autre. Toutefois, soyez vigilant si vous présentez des douleurs abdominales, une perte de poids soudaine et des selles sèches, dures, sanglantes et douloureuses. Envisagez tout de suiteun passage chez le médecin.

 

Les traitements adaptés de la constipation

Vous ne voulez pas passer des vacances en étant constipé. Trouvez par la suite comment prévenir et soulager la constipation pendant le voyage.

  • Bougez de temps en temps, cela sera utile pour le bon fonctionnement de vos intestins. N'hésitez pas à vous dégourdir les jambes toutes les heures, que ce soit en avion, en train ou en voiture, mais faites le aussi quand vous arriverez à destination. Optez toujours pour les balades à pied, dans la mesure où c'est faisable. 
  • Mangez de la nourriture riche en fibre. Consommez beaucoup de fruits et légumes, de noix, des graines et des céréales. Au besoin, allez tout de suite aux toilettes pour ne pas perturber l'évacuation intestinale. Vous pouvez également prendre des suppléments en fibre comme le psyllium ou la méthylcellulose. Si vous ne buvez pas beaucoup d'eau, cela peut aggraver la constipation. Pour que ces aliments et ces suppléments en fibres vous soulagent, alternez-les avec de l'eau.
  • Ne vous séparez jamais d'une bouteille d'eau pour éviter de vous déshydrater, le facteur majeur de la constipation. Vous pouvez réutiliser la bouteille pour y mettre des boissons non gazeuses telles que le thé glacé, mais surtout pas du café.
  • Si c'est nécessaire, prenez des laxatifs à base de plantes contenant des graines de lin, du fenugrec et de l'orge. Cependant, ne prenez pas l'habitude de les prendre à chaque voyage. Avant la prise de laxatif, vous devriez demander des conseils auprès d'un médecin.

 

Les remèdes naturels pour éviter la constipation

L'huile de poisson : que ce soit dans l'alimentation ou sous forme de supplément, l'huile de poisson est connue comme source d'acide gras, utile pour prévenir la constipation. Le saumon, le maquereau, le flétan, la sardine, le thon ou le hareng sont parmi les aliments à privilégier. Si vous prenez des suppléments, prenez-les avec prudence. À forte dose, ils peuvent entrainer des saignements. Sachez aussi qu'ils peuvent provoquer des gaz, des ballonnements et de la diarrhée.

L'huile de ricin : en raison de sa propriété laxative, ce liquide jaunâtre peut soulager rapidement la constipation. Si vous avez du mal à l'avaler à cause de son mauvais goût, vous pouvez le mélanger avec du jus de fruits, mais ne le prenez pas le soir.

La phytothérapie ou le traitement par les herbes : parmi les herbes recommandées pour soulager la constipation, il y a le séné, l'aloès ou encore la Cascara Sagrada.