VACCINS ET CONSEILS DE VOYAGE POUR LES ÎLES CAÏMANS

Îles Caïmans
Clinique voyageur Îles Caïmans
Vaccins et conseils de voyage Îles Caïmans

Vous avez certainement entendu parler de la beauté des Iles Caïmans. Quel que soit le moment, n’hésitez pas à partir à la conquête de cette incroyable destination de vacances. Cet archipel au sud de Cuba se compose de 3 îles : le Grand Caïman, le Little Caïman et le Caïman Brac. Où que vous soyez, vous serez émerveillé par la nature, riche en faune et en flore unique. Pour les amoureux de beaux paysages, ses îles leur réservent des vues à couper le souffle. Pour la petite histoire, sachez que cette destination découverte par Christophe Colomb en 1503 était jadis un repaire de pirates. Baladez vous dans les grottes, il se pourrait que vous trouviez un repaire de pirates. La culture indigène, que vous découvrirez le temps d’un festival local.

DE QUELS VACCINS AI-JE BESOIN POUR LES ÎLES CAÏMANS EN 2022?

Le gouvernement du Canada et les CDC recommandent les vaccins suivants pour voyager aux Îles Caïmans en 2021 : Diarrhée du voyageur, Hépatite AHépatite B, rage, Grippe, COVID-19, Fièvre Typhoïde. 

CONSEIL DE SANTÉ POUR VOYAGER AUX ÎLES CAÏMANS

Présence de Zika aux Îles Caïmans. En Savoir Plus >>

NOTE : Nous faisons tous les efforts possibles pour que les informations présentes sur notre site soient à jour et concordent avec les dernières recommandations de l’agence de santé publique; cependant, il nous est impossible d’apporter ces changements chaque jour.

Pour connaitre les dernières recommandations en matière de santé-voyage les plus récentes, veuillez prendre rendez-vous auprès de notre clinique pour rencontrer l’un de nos professionnels de la santé voyage. 

ÎLES CAÏMANS – VACCINS RECOMMANDÉS

Hépatite AConseillé pour tous les voyageurs.
Tétanos – Diphtérie – Coqueluche

Tétanos: Dans des circonstances exceptionnelles (ex. : séjour dans une région où l’accès aux soins de santé est limité), pour une personne âgée de 18 ans ou plus, 1 dose du vaccin dT peut être donnée si 5 ans ou plus se sont écoulés depuis la dernière dose.
Sinon, une dose de rappel à l’âge de 50 ans*.

Coqueluche: 1 dose à toute femme enceinte, à chaque grossesse, peu importe ses antécédents vaccinaux et l’intervalle depuis la dernière dose (entre la semaine 26 et 32 de grossesse).

*En vigueur au Québec seulement.

Rougeole – Rubéole – Oreillons

2 doses conseillées à tous les voyageurs nés après 1970, si ces doses n’ont jamais été administrées.

RagePour les voyageurs à haut risque de morsures d’animaux ou étant impliqués dans des activités avec des chauves-souris. Les personnes ayant l’intention de visiter les régions éloignées peuvent envisager de recevoir ce vaccin. À noter que le vaccin contre la rage doit être administré en 2 doses à une semaine d’intervalle. La vaccination post-exposition est toujours recommandé même pour les gens ayant reçu des vaccins en pré-exposition.
Influenza – GrippeLa grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l’hémisphère Nord, d’avril à octobre dans l’hémisphère Sud et elle dure toute l’année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d’une personne à l’autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Le vaccin est recommandé au moins 14 jours avant le départ.
Vaccins de routine (dCaT, Polio, Méningite, Zona, Pneumocoque, Hépatite B, VPH, RRO & Varicelle)Recommandé pour tous les voyageurs.
Fièvre TyphoïdeRecommandé pour la plupart des voyageurs, surtout ceux qui vont habiter chez de la famille ou des amis, qui vont visiter des petites villes, villages ou aller dans des zones rurales où le risque d’exposition est plus élevé dans la nourriture et l’eau et/ou les voyageurs qui ont des habitudes alimentaires plus aventureuses.
Hépatite BRecommandé pour la plupart des voyageur, ceux qui peuvent être exposés à du sang et de liquides biologiques, avoir des relations sexuelles avec la population locale ou être exposé lors de traitements médicaux (ex: un accident).
Fièvre Africaine à TiquesPrésence possible. Les voyages doivent se protéger contre les tiques.
Diarrhée du Voyageur (ETEC)Parler à votre professionnel de la santé à propos des risques et des précautions à prendre ainsi qu’à propos du vaccin Dukoral®. À noter que le vaccin Dukoral est administré par la bouche en deux doses au moins 2 semaines avant la date de départ.
Fièvre Dengue, Chikungunya et/ou ZikaCertaines maladies peuvent être transmises par les piqûres de moustiques pour lesquelles il n’existe pas de vaccins. Il est important de vous informer auprès de votre professionnel de la santé afin de connaitre votre risque spécifique ainsi que les différentes maladies présentement en circulation.

MÉDICAMENTS RECOMMANDÉS POUR VOYAGER AUX ÎLES CAÏMANS

Antibiotiques Diarrhée du VoyageurCiprofloxacin, Azithromycine ou Suprax.

 

SOINS MÉDICAUX AUX ÎLES CAÏMANS

Les Iles Caïmans disposent de deux établissements de santé. Il y a l’hôpital public à George Town et le centre de santé privé Chrissie Tomlinson Memorial Hospital. Ces deux centres de santé sont très modernes avec de nombreux services spécialisés. Ils proposent des soins adéquats pour tous les types de maladies. En cas de grave problème de santé dans les Iles Caïmans, il est possible de joindre une ambulance en appelant le 911 ou le 555. En cas de graves problèmes de santé, une évacuation médicale par avion est conseillée.

Les pharmacies sont en grand nombre dans les Iles Caïmans, vous n’avez pas à vous en faire de ce côté-là. De plus, elles sont bien approvisionnées. Toutefois, n’oubliez pas d’apporter une trousse de premiers secours.

SÉCURITÉ À L’ÉTRANGER

Des délits mineurs se produisent parfois, comme des vols à la tire et des vols de sacs à l’arraché. Rangez toujours en lieu sûr vos effets personnels, notamment votre passeport et vos autres documents de voyage. Utilisez le coffre-fort de votre chambre d’hôtel, mais assurez-vous qu’il est fixé au mur ou …

Lire la suite »

SERVICES D’URGENCE AUX ÎLES CAÏMANS

Composez le 911 pour toute aide d’urgence.

AVERTISSEMENTS

Îles Caïmans – Prenez des mesures de sécurité normales aux îles Caïmans.

Lire la suite »

MALADIES D’ORIGINE ALIMENTAIRE ET HYDRIQUE

Les personnes voyageant à l’étranger peuvent développer la diarrhée du voyageur à partir d’eau ou d’aliments contaminés.  

Dans certaines régions des Caraïbes, l’eau et les aliments peuvent aussi être porteurs de maladies comme le choléra, l’hépatite A, la fièvre typhoïde et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez aux Caraïbes. Rappelez-vous : N’ingérez rien qui n’ait été bouilli, cuit ou pelé!

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne transmise par l’eau ou d’aliments contaminés. Le risque est plus élevé pour les enfants, les voyageurs allant vers les zones rurales, visiter des amis et parent ou pendant une longue période de temps. 

Les voyageurs visitant des régions à risque de fièvre typhoïde, surtout ceux exposés à des endroits avec mauvaises conditions d’hygiène devraient parler à un professionnel de la santé de vaccination.

INSECTES ET MALADIES

Dans certaines régions des Caraïbes, certains insectes sont porteurs de maladies comme le chikungunya, la dengue, le paludisme, le virus de Nil occidental et le virus Zika.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d’insectes.

Il y a présentement un risque de chikungunya dans ce pays. Le chikungunya est un virus transmis par la piqûre d’un moustique infecté. Le chikungunya peut provoquer une maladie virale qui provoque habituellement de la fièvre et des douleurs articulaires de type arthritique. Dans certains cas, la douleur articulaire peut être sévère et durer des mois ou des années.

Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en tout temps. Il n’existe aucun vaccin contre le chikungunya.

  • Dans ce pays, la dengue constitue un risque pour les voyageurs toute l’année.  C’est une maladie virale transmise aux humains par les piqûres de moustiques.
  • La dengue peut causer des symptômes grippaux graves. Dans certains cas, elle peut entraîner une fièvre hémorragique, qui peut être mortelle.
  • Le niveau de risque de contracter la dengue change selon les saisons et varie d’une année à l’autre. Après une baisse des cas de dengue signalés dans le monde en 2017 et 2018, les chiffres mondiaux ont encore fortement augmenté.
  • Les moustiques porteurs de la dengue piquent habituellement pendant le jour, particulièrement autour du lever et du coucher du soleil.
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques. Aucun vaccin ou médicament ne protège contre la dengue.

Le virus Zika est un risque dans ce pays.

Le virus Zika se transmet principalement par la piqûre d’un moustique infecté. Il peut aussi être transmis sexuellement. Le virus Zika peut causer de graves anomalies congénitales.

Avant de partir vers ce pays, les femmes enceintes et celles qui planifient une grossesse devraient consulter un professionnel de la santé pour discuter des risques. Les femmes enceintes peuvent choisir d’éviter ou de reporter leur voyage dans ce pays.

Recommandations relatives aux voyages :

  • Prévenir les piqûres de moustiques en tout temps.
  • Si vous êtes enceinte, utilisez toujours les condoms correctement ou évitez tout contact sexuel avec quiconque a voyagé dans ce pays pendant votre grossesse.
  • Femmes : Avant d’essayer de tomber enceinte, attendez deux mois après votre voyage dans ce pays ou après l’apparition de la maladie causée par le virus Zika (selon la plus longue de ces deux périodes). Si votre partenaire masculin a voyagé avec vous, attendez trois mois après le voyage ou après l’apparition de la maladie causée par le virus Zika (selon la plus longue de ces deux périodes).
  • Hommes : Avant de tenter de concevoir un enfant, attendez trois mois après votre voyage dans ce pays ou après l’apparition de la maladie causée par le virus Zika (selon la plus longue de ces deux périodes).

Pour plus de recommandations de voyage, voir le conseil de santé aux voyageurs : Virus Zika : Conseils à l’intention des voyageurs

PALUDISME

Il n’y a aucun risque de paludisme dans ce pays.

ANIMAUX ET MALADIES

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la rage, sévissent dans certaines régions des Caraïbes, et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.

INFECTIONS DE PERSONNE À PERSONNE

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N’oubliez pas de vous laver les mains souvent et d’observer les règles d’hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d’éviter de contracter le rhume, la grippe ou d’autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.

Le VIH (virus de l’immunodéficience humaine) s’attaque au système immunitaire de l’organisme et l’affaiblit et donne lieu à une maladie chronique progressive appelée le SIDA (syndrome d’immunodéficience acquise).

Parmi les activités à risque élevé, on compte toutes celles où vous êtes en contact avec du sang ou des liquides organiques, c’est-à-dire des rapports sexuels non protégés, l’exposition à des seringues non stérilisées pour la prise de médicaments ou d’autres substances (par exemple, stéroïdes ou drogues) ou l’exposition à des aiguilles non stérilisées pour le tatouage, le perçage corporel ou l’acupuncture.

SERVICES ET ÉTABLISSEMENTS MÉDICAUX

Les établissements et les services médicaux sont généralement bons. Les îles comptent plusieurs hôpitaux et cliniques publics et privés, ainsi qu’un caisson hyperbare (ou caisson de décompression). Les traitements coûtent cher, et vous pourriez devoir les payer à l’avance. Assurez-vous d’avoir les fonds nécessaires pour couvrir le coût de tout traitement médical ou d’une évacuation, le cas échéant. Dans les cas graves nécessitant des soins intensifs, une évacuation vers les États-Unis peut s’avérer nécessaire. Sachez que cela peut être extrêmement coûteux.

Souscrivez une assurance voyage qui couvre les frais d’hospitalisation à l’étranger et l’évacuation médicale.

La santé et la sécurité en voyage

TOURISME MÉDICAL

Consultez la page Recevoir des soins médicaux dans d’autres pays si vous envisagez de recevoir des soins médicaux aux îles Caïmans.

À RETENIR…

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.