VACCIN HPV

Si vous êtes une femme âgée de 18 à 45 ans ou un homme âgé de 18 à 26 ans, il existe un vaccin pour vous protéger et vous éviter de contracter le virus du papillome humain. Ce vaccin cible les types de VPH qui causent la plupart des cancers du col de l'utérus ainsi que la plupart des souches de verrues génitales. Le VPH se transmet d'une personne à l'autre par contact direct de peau à peau, le plus souvent lors d'une activité sexuelle.

Comment puis-je réduire mes risques de contracter le VPH ?

Il y a deux mesures que vous pouvez prendre pour réduire vos risques de contracter le VPH et les maladies liées au VPH :

  • Faites-vous vacciner. Le vaccin contre le VPH est sûr et efficace. Il peut protéger les hommes contre les verrues et certains cancers causés par le VPH. Idéalement, vous devriez vous faire vacciner avant d’avoir des rapports sexuels.
  • Utilisez les préservatifs de la bonne manière chaque fois que vous avez des rapports sexuels. Cela peut réduire vos risques de contracter toutes les IST, y compris le VPH. Cependant, le VPH peut infecter les zones que le préservatif ne couvre pas. Il se peut donc que les préservatifs n’offrent pas une protection complète contre le VPH.

IST courante. Parmi les personnes âgées de 15 à 59 ans, 2 personnes sur 5 (40 %) auront le VPH. Il existe de nombreux types différents de VPH ; la plupart ne causent aucun problème de santé.

Le VPH est un virus différent du VIH ou de l’herpès (HSV).

Quels sont les symptômes du HPV ?

La plupart des hommes qui contractent le VPH ne présentent jamais de symptômes. L’infection disparaît généralement d’elle-même. Mais si le VPH ne disparaît pas, il peut provoquer des verrues génitales ou certains types de cancer.

Parlez à votre prestataire de soins de tout élément nouveau ou inhabituel sur votre pénis, votre scrotum, votre anus, votre bouche ou votre gorge. Cela comprend :

  • Les verrues,
  • Des excroissances inhabituelles,
  • Des bosses
  • Des plaies