Equateur

Dynamisme culturel typiquement andin, architecture coloniale bien préservée, volcans enneigés et jungle amazonienne… Partir à la visite de l’Équateur compte parmi les plus belles découvertes en Amérique du Sud. Malgré sa superficie réduite, ce pays offre une mosaïque de paysages et de cultures différentes grâce à sa situation géographique particulière. L’émerveillement débute au moment de votre arrivée à Quito, la brillante capitale coloniale du pays. Vous serez surpris par la richesse naturelle de cette terre en explorant les îles Galápagos. L’épine dorsale, la volcanique cordillère, les plages au sable gris, les falaises vertigineuses ainsi que la forêt amazonienne agrémenteront votre promenade. N’oubliez pas d’échanger quelques mots avec son peuple aux traditions ancestrales et aux coutumes andines bien ancrées. Finalement, faites une halte devant les ruines préhispaniques d’Ingapirca et admirez leur rituel religieux incaïque.

INFORMATIONS SUR LA SANTÉ

Zika présent Dans ce Pays. En Savoir Plus >>

Nous faisons tous les efforts possibles pour que les informations présentes sur notre site soient à jours et concordent avec les dernières recommandations de l’agence de santé publique; cependant, il nous est impossible d’apporter ces changements chaque jour.

Pour la recommandation santé voyage la plus récente, prenez rendez-vous par téléphone pour rencontrer l’un de nos professionnels de la santé voyage.

EQUATEUR – VACCINS RECOMMANDÉS

Hépatite A Conseillé pour tous les voyageurs.
Tétanos – Diphtérie – Coqueluche Vaccin Tétanos: Dans des circonstances exceptionnelles (ex. : séjour dans une région où l’accès aux soins de santé est limité), pour une personne âgée de 18 ans ou plus, 1 dose du vaccin dT peut être donnée si 5 ans ou plus se sont écoulés depuis la dernière dose. Sinon, une dose de rappel à l’âge de 50 ans*.Coqueluche: 1 dose à toute femme enceinte, à chaque grossesse, peu importe ses antécédents vaccinaux et l’intervalle depuis la dernière dose (entre la semaine 26 et 32 de grossesse). *En vigueur au Québec seulement.
Rougeole – Rubéole – Oreillons Conseillée 2 doses à tous les voyageurs née après 1970, si ces doses n’ont jamais été reçues.
Influenza – Grippe La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l’hémisphère Nord, d’avril à octobre dans l’hémisphère Sud et elle dure toute l’année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d’une personne à l’autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Le vaccin est recommandé au moins 14 jours avant le départ.
Vaccins de routine (dCaT, Polio, Méningite, Zona, Pneumoccoque, Hépatite B, VPH, RRO & Varicelle) Recommandé pour tous les voyageurs
Causes, Symptômes & Traitement – Fièvre Typhoïde Recommandé pour la plupart des voyageurs, surtout ceux qui vont habiter chez de la famille ou des amis, qui vont visiter des petites villes, villages ou aller dans des zones rurales où le risque d’exposition est plus élevé dans la nourriture et l’eau et/ou les voyageurs qui ont des habitudes alimentaires plus aventureuses.
Hépatite B Recommandé pour la plupart des voyageur, ceux qui peuvent être exposés à du sang et de liquides biologiques, avoir des relations sexuelles avec la population locale ou être exposé lors de traitements médicaux (ex: un accident).
Transmission, Symptômes et Prévention – Rage Les voyageurs ayant un grand risque d’une morsure d’animal ou d’effectuer des activités avec des chauve-souris, des chiens ou autres mammifères devraient recevoir le vaccin ainsi que ceux qui planifient visiter des régions éloignées. À noter que le vaccin contre la rage doit être administré en 2 doses à une semaine d’intervalle. La vaccination post-exposition est toujours recommandé même pour les gens ayant reçu des vaccins en pré-exposition.
Maladie de Chagas Présence. Les voyageurs doivent se protéger contre les punaises.
La Fièvre jaune Une preuve de vaccination contre la fièvre jaune peut être exigée à l’entrée au pays. Certaines personnes pourraient ne pas être éligibles pour recevoir ce vaccin. Veuillez vous informer auprès de votre professionnel de la santé afin de connaitre vos options. À noter que le vaccin contre la fièvre jaune devrait être administré au moins 10 jours avant le départ. Pour plus amples informations, vous pouvez consulter le site de l’Organisation Mondiale de la Santé: https://www.who.int/ith/ith-country-list.pdf (en anglais seulement) Vous pouvez également consulter en français le site de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ): https://www.inspq.qc.ca/sante-voyage/guide/pays
Turista – Diarrhée du Voyageur (ETEC) Parler à votre professionel de la santé à propos des risques et des précautions à prendre ainsi qu’à propos du vaccin Dukoral®. À noter que le vaccin Dukoral est administré par la bouche en deux doses au moins 2 semaines avant la date de départ.
Malaria (Paludisme) La malaria est présente dans ce pays. Le risque peut être relié à une région spécifique. Des mesures de prévention doivent être discutées avec un professionnel de la santé.
Fièvre Dengue, Chikungunya et/ou Zika Certaines maladies peuvent être transmises par les piqûres de moustiques pour lesquelles il n’existe pas de vaccins. Il est important de vous informer auprès de votre professionnel de la santé afin de connaitre votre risque spécifique ainsi que les différentes maladies présentement en circulation.

MÉDICAMENTS RECOMMANDÉS

Antibiotiques Diarrhée du Voyageur / Turista Ciprofloxacin, Azithromycin ou Suprax.
Médicaments Antimalaria Recommandés Malarone, Doxycycline ou Mefloquine
Acetazolamide/Dexaméthasone  Recommandée pour la prévention du mal aigü des montagnes (MAM).

SOINS MÉDICAUX

En Équateur, les services médicaux se font rares à l’extérieur des grandes villes de Quito, Guayaquil et de Cuenca. Il est parfois difficile d’obtenir des soins médicaux de base en dehors de la capitale. De nombreux étrangers se font soigner à l’Hôpital Metropolitano situé à Quito. Cet hôpital privé possède des équipements et des infrastructures modernes, et offre de nombreux services spécialisés. Dans les îles Galapagos, les soins médicaux peuvent être limités ou rudimentaires. En cas d’accidents de décompression sous-marine (plongée),une salle de décompression privée est ouverte au public sur l’Île de Santa Cruz. Puisqu’il n’y pas d’installations de soins cardiaques et chirurgicales sur les Îles Galapagos, une évacuation sera nécessaire en cas d’accidents sévères.

Malgré que les pharmacies nationales sont généralement bien fournies, apportez vos médicaments et une trousse de produits de santé pour le voyage, surtout si vous prévoyez vous rendre dans les zones éloignées des centres urbains.

En cas d’urgence à Quito:

Pour une ambulance, appelez: 

ADAMI au 2265-020/ 2269-247

UTIM 2553-415/ 2562-608

Sachez que les services ambulatoires sont assez limités dans ce pays.

Pour une communication directe avec l’Hospital Metropolitano à Quito: 1-800 hmetro (463876)

SÉCURITÉ À L’ÉTRANGER

Il est dangereux de se déplacer dans les régions qui longent la Colombie en raison de la présence de trafiquants de drogues et d’organisations criminelles. Le risque d’actes de violence, d’enlèvement, d’agression armée et d’extorsion est élevé.

Lire la suite »

SAN JOSÉ WEATHER

AMBASSADE DU CANADA

Services d’urgence
Composez le 911 pour toute aide d’urgence.

AVERTISSEMENTS

Équateur – Faites preuve d’une grande prudenceFaites preuve d’une grande prudence en Équateur en raison du taux de criminalité élevé.Provinces du nord – Évitez tout voyage non essentielÉvitez tout voyage non essentiel dans les provinces suivantes (à l’exception de la zone située à moins de 20 km de la frontière avec la Colombie où on recommande d’éviter tout voyage) :Esmeraldas;Sucumbíos.Situation en matière de sécurité…

Lire la suite »