Comores


Baignées par l’océan Indien, les Comores sont formées de 4 îles dotées de personnalité propre à elles. Théâtre d’épanouissement de plusieurs civilisations, cette terre de caractère abrite une population différente, mais qui défend la même valeur : l’attachement à son origine et à sa culture. Très attachés à la tradition, les Comoriens vous accueillent à bras ouverts et avec hospitalité pour vous dévoiler la richesse de leur terre. Profitez à fond de ses belles plages désertes et d’une balade en forêt ponctuée de surprises. La Moroni et sa culture musulmane vous invitent à découvrir ses citadelles, ses mosquées et ses tombeaux chiraziens. 


Laissez-vous également tenter par l’expérience magique de la plongée sous-marine pendant laquelle vous découvrirez les merveilles de l’océan Indien comme le mérou-céleste.

INFORMATIONS SUR LA SANTÉ

Nous faisons tous les efforts possibles pour que les informations présentes sur notre site soient à jours et concordent avec les dernières recommandations de l’agence de santé publique; cependant, il nous est impossible d’apporter ces changements chaque jour.

Pour la recommandation santé voyage la plus récente, prenez rendez-vous par téléphone pour rencontrer l’un de nos professionnels de la santé voyage.

COMORES – VACCINS RECOMMANDÉS

Causes, Symptômes & Traitement – Fièvre TyphoïdeConseillé pour tous les voyageurs.
Hépatite AConseillé pour tous les voyageurs.
Hépatite BConseillé pour tous les voyageurs.
Tétanos – Diphtérie – Coqueluche VaccinTétanos: Dans des circonstances exceptionnelles (ex. : séjour dans une région où l’accès aux soins de santé est limité), pour une personne âgée de 18 ans ou plus, 1 dose du vaccin dT peut être donnée si 5 ans ou plus se sont écoulés depuis la dernière dose.
Sinon, une dose de rappel à l’âge de 50 ans*.Coqueluche: 1 dose à toute femme enceinte, à chaque grossesse, peu importe ses antécédents vaccinaux et l’intervalle depuis la dernière dose (entre la semaine 26 et 32 de grossesse).

*En vigueur au Québec seulement.

Rougeole – Rubéole – OreillonsConseillée 2 doses à tous les voyageurs née après 1970, si ces doses n’ont jamais été reçues.
Transmission, Symptômes et Prévention – RagePour les voyageurs à haut risque de morsures d’animaux ou étant impliqués dans des activités avec des chauves-souris. Les personnes ayant l’intention de visiter les régions éloignées peuvent envisager de recevoir ce vaccin. À noter que le vaccin contre la rage doit être administré en 2 doses à une semaine d’intervalle. La vaccination post-exposition est toujours recommandé même pour les gens ayant reçu des vaccins en pré-exposition.
Influenza – GrippeLa grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l’hémisphère Nord, d’avril à octobre dans l’hémisphère Sud et elle dure toute l’année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d’une personne à l’autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Le vaccin est recommandé au moins 14 jours avant le départ.
Vaccins de routine (dCaT, Polio, Méningite, Zona, Pneumoccoque, Hépatite B, VPH, RRO & Varicelle)Recommandé pour tous les voyageurs
CholéraRecommandé pour les voyageurs allant dans des zones de transmission active, ce qui n’est pas le cas pour la majorité des voyageurs.
Turista – Diarrhée du Voyageur (ETEC)Parler à votre professionel de la santé à propos des risques et des précautions à prendre ainsi qu’à propos du vaccin Dukoral®. À noter que le vaccin Dukoral est administré par la bouche en deux doses au moins 2 semaines avant la date de départ.
Malaria (Paludisme)La malaria est présente dans ce pays. Le risque peut être relié à une région spécifique. Des mesures de prévention doivent être discutées avec un professionnel de la santé.
Fièvre Dengue, Chikungunya et/ou ZikaCertaines maladies peuvent être transmises par les piqûres de moustiques pour lesquelles il n’existe pas de vaccins. Il est important de vous informer auprès de votre professionnel de la santé afin de connaitre votre risque spécifique ainsi que les différentes maladies présentement en circulation.

MÉDICAMENTS RECOMMANDÉS

Médicaments Antimalaria RecommandésMalarone, Doxycycline ou Mefloquine
Antibiotiques Diarrhée du Voyageur / TuristaAzithromycine ou Suprax
 

SOINS MÉDICAUX

Aux Comores, le système sanitaire reflète un contexte de sous-développement général, tant du point de vue des équipements que des ressources humaines. D’ailleurs, il est fortement marqué par les inégalités. Une dégradation de l’état de santé de la population se fait constater ces derniers temps. Certains centres hospitaliers comme l’hôpital El-Maarouf se trouvent même dans un état médiocre. La qualité des soins, quant à elle, est mauvaise. Dans les grandes villes comme à Moroni, il est possible de trouver des cliniques privées qui sont mieux que les établissements publics, mais dans la plupart des cas, elles exercent sans règlementation.

Aux Comores, de nombreux médicaments ne sont pas disponibles dans les pharmacies locales. D’ailleurs, la règlementation de la mise en vente et de l’importation des produits médicaux ne fait pas l’objet de sérieux contrôles.

SÉCURITÉ À L’ÉTRANGER

Les crimes mineurs tels que les vols à la tire, les vols de sac à l’arraché et les vols dans les voitures non verrouillées se produisent, mais sont peu fréquents.

Lire la suite »

SAN JOSÉ WEATHER

AMBASSADE DU CANADA

Services d’urgence
En cas d’urgence, composez le :
  • Police : 17
  • Assistance médicale : 269 772 03 73
  • Pompiers : 18

AVERTISSEMENTS

Comores – Faites preuve d’une grande prudenceFaites preuve d’une grande prudence aux Comores car les services d’urgences sont limités et les établissements médicaux sont inadéquats.

Lire la suite »