CONSEILS DE SÉCURITÉ

SÉCURITÉ

RÉGIONS SITUÉES PRÈS DE LA FRONTIÈRE AVEC L’AFGHANISTAN

À la frontière entre le Turkménistan et l’Afghanistan, il existe des points de transit pour le trafic de stupéfiants et autres articles de contrebande. La situation en matière de sécurité en Afghanistan est extrêmement imprévisible, en raison de la persistance de l’insurrection ainsi que des attentats terroristes, des enlèvements et du taux élevé de criminalité. Évitez de vous rendre près de la frontière et ne tentez pas de la traverser.

CRIMINALITÉ

Il se commet des crimes de rue, notamment des vols avec agression et des vols à la tire. Des actes de banditisme sont aussi commis dans les régions reculées. Faites preuve de vigilance et rangez en lieu sûr vos effets personnels, vos passeports et vos autres documents de voyage. Ne vous déplacez pas seul et évitez de faire étalage de richesse. Les incidents liés à l’alcool, les bagarres dans des bars et la conduite en état d’ébriété sont chose courante. Dans les boîtes de nuit, il ne faut jamais laisser ses boissons sans surveillance, et il ne faut jamais accepter les consommations offertes par des inconnus.

MANIFESTATIONS

Des manifestations ont lieu et peuvent soudainement tourner à la violence. Elles peuvent aussi perturber passablement la circulation et les transports en commun. Évitez toutes les manifestations et les grands rassemblements, suivez les conseils des autorités locales et consultez régulièrement les médias locaux.

Évitez aussi les rassemblements de minorités religieuses, car il arrive que les personnes qui y participent soient la cible d’interventions policières, d’arrestations arbitraires et d’actes de violence.

COUVRE-FEUX

Les autorités peuvent à tout moment imposer des couvre-feux et interdire l’accès à certains secteurs. Le non-respect d’un couvre-feu peut entraîner une expulsion immédiate et l’interdiction d’entrer au Turkménistan pendant 5 ans.

SÉCURITÉ DES FEMMES

Les femmes ne doivent pas voyager seules au Turkménistan.

Les relations entre les hommes étrangers et les femmes turkmènes se heurtent à certaines sensibilités, et c’est un fait connu que les autorités du Turkménistan sévissent à la fois contre ceux-ci et celles-ci.

Conseils sur la sécurité des femmes

SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Les habitudes de conduite laissent à désirer. Les routes rurales sont souvent en mauvais état et ne sont pas éclairées. Il y a souvent des animaux errants sur la chaussée. Les contrôles policiers et les barrages routiers sont fréquents.

Il n’y a pas d’assistance routière au Turkménistan.

TRANSPORTS PUBLICS

Ne vous déplacez pas et n’empruntez pas les transports en commun après la tombée de la nuit.

N’utilisez que des taxis officiellement reconnus et négociez le prix de la course avant le départ. Évitez les taxis collectifs.

Évitez de voyager en train, car le service est lent, et des crimes sont souvent commis à bord. Si vous devez prendre le train, rangez vos effets personnels en lieu sûr. Ne laissez pas votre compartiment sans surveillance et verrouillez la porte de l’intérieur.

TRANSPORT AÉRIEN

Nous n’évaluons pas dans quelle mesure les compagnies aériennes intérieures étrangères respectent les normes internationales de sécurité.

Renseignements généraux sur les vols intérieurs dans d’autres pays

RÉGIONS FRONTALIÈRES

La frontière entre le Turkménistan et le Kazakhstan est actuellement fermée à la circulation.

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ

On observe une forte présence policière et militaire partout au Turkménistan. Ayez toujours à portée de la main l’original et une photocopie de votre passeport, ou d’autres pièces d’identité avec photo, car les autorités demandent souvent aux voyageurs de présenter une preuve d’identité. Collaborez avec les autorités policières si elles vous arrêtent pour vous interroger. Laissez une photocopie de votre passeport à un proche ou un ami, à la maison.

Les forces de sécurité érigent des points de contrôle sur les routes principales et peuvent placer les visiteurs sous surveillance. Il arrive souvent que les autorités interrogent des étrangers et fouillent leur véhicule et leur résidence. Les chambres d’hôtel, les téléphones, les courriels et les télécopieurs peuvent faire l’objet d’une surveillance, et les biens personnels peuvent être fouillés dans les chambres d’hôtel. Il arrive que des étrangers soient détenus.

Les installations touristiques sont peu nombreuses, surtout à l’extérieur de la capitale, Achgabat. De nombreux biens et services ne sont pas disponibles.