CONSEILS DE SÉCURITÉ

SÉCURITÉ

PROVINCES DE BUBANZA ET DE CIBITOKE

La sécurité à la frontière est toujours source de préoccupation dans les provinces de Bubanza et de Cibitoke étant donné les affrontements violents dans l’est de la RDC et les mouvements transfrontaliers occasionnels de groupes armés.

On observe des actes de banditisme, du trafic d’armes de petit calibre, des enlèvements et des attaques contre des civils perpétrées par d’anciens soldats, des rebelles et des gangs de jeunes.

TENSIONS POLITIQUES

Des tensions se manifestent dans tout le pays depuis les élections présidentielles controversées de juillet 2015. La situation est particulièrement inquiétante à Bujumbura, où des actes de violence, notamment des échanges de coups de feu et des tirs de grenade, ont fait plusieurs morts et blessés depuis juillet 2015.

De jour comme de nuit, exercez une extrême vigilance lorsque vous vous déplacez dans le pays et lorsque vous vous trouvez dans des endroits bondés comme les églises, les marchés, les cafés et les gares routières. Consultez régulièrement les médias pour être au courant des flambées de violence.

FOUILLES DE SÉCURITÉ

Les forces de l’ordre sont autorisées à mener des perquisitions à tout moment, dans les domiciles et les voitures, sous prétexte de chercher des armes. Les perquisitions dans des véhicules semblent être menées de façon aléatoire, habituellement à un barrage routier. Des étrangers ont fait l’objet de perquisitions à leur domicile ou dans leur voiture.

Pour fouiller une maison, les agents doivent présenter leur carte d’identité, mais ils n’ont pas besoin de mandat de perquisition. Il vous est recommandé de coopérer avec l’agent. Si vous avez des problèmes, demandez à communiquer avec le consulat à Bujumbura ou avec le haut-commissariat au Kenya, à Nairobi.

Coordonnées de l’assistance consulaire

POINTS DE CONTRÔLE

On trouve de nombreux points de contrôle à la grandeur du pays. Il arrive que des voyageurs subissent du harcèlement, de l’intimidation et de la violence physique aux points de contrôle, en particulier la nuit.

ÉLECTIONS

Des élections présidentielles sont prévues le 20 mai 2020. Des manifestations pourraient survenir avant, pendant et après les élections.

  • Consultez régulièrement les médias locaux et internationaux pour vous tenir au courant de la situation

MANIFESTATIONS

Il se produit régulièrement des manifestations, surtout à Bujumbura. Celles-ci peuvent soudainement donner lieu à des actes de violence. Elles peuvent aussi grandement perturber la circulation et les transports publics.

  • Évitez toutes les manifestations et les grands rassemblements
  • Suivez les conseils des autorités locales
  • Consultez régulièrement les médias locaux

Renseignez-vous davantage sur les rassemblements de masse (événements à grande échelle)

TERRORISME

Il existe une menace terroriste. Des attentats peuvent se produire à tout moment. Les attentats peuvent cibler :

  • les édifices gouvernementaux, y compris les écoles;
  • les lieux de culte;
  • les aéroports, ainsi que d’autres plaques tournantes et réseaux de transport;
  • les endroits publics comme les attractions touristiques, les restaurants, les bars, les cafés, les centres commerciaux, les marchés, les hôtels et autres lieux fréquentés par les étrangers.

Soyez toujours sur vos gardes lorsque vous vous trouvez dans des lieux publics.

CRIMINALITÉ

Il se commet des agressions, des vols de sacs à l’arraché et des vols à la tire. Il arrive souvent que des enfants commettent des crimes. L’activité criminelle augmente la nuit.

Vous risquez de vous faire agresser si vous marchez ou faites du jogging seul, particulièrement sur les routes entourant le lac Tanganyika. Évitez de marcher, de conduire ou d’utiliser les transports publics après la tombée de la nuit, où que ce soit dans le pays.

Rangez vos objets de valeur, vos documents de voyage et votre argent en lieu sûr, par exemple dans le coffret de sûreté de votre hôtel. Conservez des copies distinctes et des copies numériques de vos documents importants, y compris de votre passeport.

ENLÈVEMENTS

Des criminels commettent des enlèvements contre rançon, et il est déjà arrivé qu’ils prennent pour cibles des étrangers.

SÉCURITÉ DES FEMMES

Les agressions sexuelles, y compris les viols, sont chose courante. Sachez qu’à certains endroits, la victime doit fournir de la nourriture à son agresseur pendant qu’il est incarcéré.

Voyager au féminin – La sécurité avant tout

BAIGNADE

Il est dangereux de se baigner dans les lacs et les rivières, en raison de possibles attaques par des animaux sauvages et du risque de contracter des maladies transmises par l’eau. Consultez les autorités locales pour de l’information à jour.

SÉCURITÉ ROUTIÈRE

L’état des routes varie à l’échelle du pays. Il est généralement dangereux de conduire au Burundi pour les raisons suivantes :

  • les routes sont en mauvais état, et le marquage est inexistent;
  • il y a peu de feux de circulation et de panneaux de signalisation;
  • les habitudes de conduite sont irrégulières et imprudentes.

Évitez de conduire si vous ne connaissez pas bien les conditions locales. Si vous embauchez un chauffeur, adressez-vous à une entreprise digne de confiance.

Ne voyagez qu’en convoi et faites-le seulement de jour. Les voyages à l’extérieur de Bujumbura vous exposent à un risque plus élevé.

Si vous devez conduire :

  • respectez toujours les règles et les procédures de sécurité;
  • vérifiez quotidiennement l’information sur la sécurité routière;
  • munissez-vous de plusieurs pneus de rechange.

Durant la saison des pluies, de nombreuses routes sont accessibles seulement en véhicule à quatre roues motrices.

Les stations-service sont rares, les pénuries de carburant sont fréquentes et on ne trouve pas d’assistance routière à l’extérieur de la capitale.

En cas d’accident, quittez les lieux sans vous arrêter et rendez-vous au poste de police le plus proche ou, si nécessaire, à l’hôpital.

Vous pouvez faire face à des barrages routiers légitimes. Sachez cependant que les criminels sont connus pour ériger des barrages routiers non officiels et se faire passer pour les forces de sécurité pour solliciter des pots-de-vin.

TRANSPORT EN COMMUN

Évitez de prendre des taxis. Les chauffeurs font souvent partie de réseaux criminels. Si vous êtes dans l’obligation de prendre un taxi, adressez-vous à une entreprise de bonne réputation.

Il faut aussi éviter d’utiliser les autobus publics. Le mauvais état des routes et des véhicules cause souvent de graves accidents.

TRANSPORT AÉRIEN

Nous n’évaluons pas dans quelle mesure les compagnies aériennes intérieures étrangères respectent les normes internationales de sécurité.

Renseignements généraux sur les vols intérieurs dans d’autres pays

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LA SÉCURITÉ

Les installations touristiques sont très limitées. Choisissez avec prudence vos lieux d’hébergement et moyens de transport.

Les voyagistes locaux, dont ceux qui offrent des activités d’aventure, n’appliquent pas toujours les mêmes critères qu’au Canada en matière d’équipement et de normes de sécurité.

Les télécommunications sont médiocres. Les pannes d’électricité sont courantes et peuvent nuire à la prestation des services essentiels.

CONTRÔLES D’IDENTITÉ

Ayez toujours sur vous une pièce d’identité avec photo. Pour éviter de perdre votre passeport ou de vous le faire voler, n’en ayez qu’une photocopie sur vous.