Conseils de sécurité

Sécurité

Frontières avec l’Afghanistan, la République kirghize et l’Ouzbékistan (voir l’avertissement)

Les conditions de sécurité le long de la frontière avec l’Afghanistan demeurent instables, car il s’agit d’un point de passage pour les narcotrafiquants et autres contrebandiers.

Des champs de mines balisés et non balisés se trouvent dans les régions qui longent les frontières de l’Afghanistan, de la République kirghize et de l’Ouzbékistan. Faites preuve d’une extrême prudence si vous vous rendez dans ces régions.

Crime

Les conditions de sécurité sont généralement stables au Tadjikistan, mais le pays connaît une hausse de la criminalité.

Le 4 septembre 2015, des affrontements entre les forces de l’ordre et des hommes armés près de l’aéroport international de Douchanbé et dans la ville de Vahdat ont fait plusieurs morts.

Des étrangers sont la cible de délits mineurs, comme des vols à la tire et des agressions. Ne faites pas étalage de richesse et ne transportez pas d’importantes sommes d’argent. Faites preuve de prudence, en particulier dans les lieux touristiques et les établissements publics et commerciaux fréquentés par les étrangers (hôtels, boîtes de nuit, restaurants, bars, écoles et lieux de culte) ainsi que dans les lieux de divertissement en plein air. Exercez une vigilance accrue dans les endroits publics très achalandés comme les marchés.

Assurez-vous que votre passeport et votre visa sont en règle lorsque vous vous déplacez en provenance ou à destination de l’aéroport international de Douchanbé. Il arrive que des agents tentent d’extorquer de l’argent à des voyageurs sous prétexte que leurs documents de voyage ne sont pas valides. Signalez toute forme de harcèlement ou d’intimidation à l’ambassade du Canada auprès du Kazakhstan, à Astana (voir l’onglet Assistance).

Sécurité des femmes

Les femmes qui voyagent seules peuvent subir du harcèlement. Déplacez-vous en groupe et durant le jour. Consultez le guide Voyager au féminin : La sécurité avant tout, qui renferme des conseils à l’intention des voyageuses canadiennes.

Manifestations

La situation économique difficile au Tadjikistan peut donner lieu à des manifestations. Évitez toutes les manifestations et tous les grands rassemblements, suivez les instructions des autorités locales et surveillez les médias locaux.

Voyages régionaux

Faites preuve de prudence dans la vallée du Rasht (Karotegin), notamment dans le district de Tavildara, car des tensions peuvent subsister à la suite des affrontements survenus en 2010 entre les forces de sécurité tadjikes et des groupes militants.

Régions frontalières

Certains postes frontaliers ne sont pas bien indiqués, surtout dans la vallée de Ferghana, où la frontière tadjike touche l’est de l’Ouzbékistan et le sud de la République kirghize.

Les pays voisins peuvent décider de fermer leurs frontières sans préavis.

Sécurité routière

À l’extérieur des grandes villes, les routes sont mal entretenues et ne sont souvent accessibles qu’aux véhicules à quatre roues motrices. Un nouveau tunnel relie Douchanbé et Khoudjand, mais cette route est particulièrement dangereuse en hiver, en raison de la glace. Au printemps, des avalanches et des glissements de terrain peuvent bloquer des routes, et les voyageurs peuvent demeurer longtemps coincés, car les services d’urgence tardent à intervenir dans les régions éloignées. Il n’existe pas d’entreprises d’assistance routière. À l’intérieur des terres, beaucoup de routes ne sont ouvertes qu’en été. Les stations-service sont rares à l’extérieur des villes. Si vous vous rendez dans une région éloignée ou en traversez une, prenez les précautions nécessaires : apportez des provisions pour plusieurs jours et ayez un téléphone satellite.

Les habitudes de conduite diffèrent grandement de celles du Canada, et les véhicules de la population locale sont mal entretenus.

Les points de contrôle sont nombreux, et les forces de sécurité peuvent faire feu sur les véhicules qui ne s’arrêtent pas. Faites preuve de prudence lorsque vous voyagez à l’est de Douchanbé, car des groupes armés ont établi des postes de contrôle et ciblent les étrangers.

Transport ferroviaire

Le service ferroviaire est peu fiable et peu développé.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

Les liaisons aériennes sont peu nombreuses. En hiver, il arrive souvent que des vols soient retardés ou annulés sans préavis à cause du mauvais temps. Les lignes aériennes régionales ne respectent pas toujours les réservations, et les avions sont souvent bondés. Il peut arriver à tout moment que des vols soient annulés ou très en retard.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Ayez toujours sur vous une photocopie de votre visa et de votre passeport, et rangez les originaux en lieu sûr. Laissez aussi une photocopie de vos documents de voyage à un parent ou à un ami au Canada.

Les installations touristiques sont très limitées.

Les pénuries d’énergie, d’eau et de nourriture sont chose courante partout au Tadjikistan, surtout en hiver et au printemps.

Les pannes d’électricité et les baisses de tension sont fréquentes.

Ayez dans votre chambre d’hôtel ou dans votre logement une réserve d’articles de première nécessité. Si vous avez l’intention de séjourner longuement au Tadjikistan, préparez un plan d’urgence pour vous et votre famille, et tenez-le à jour.