Conseils de sécurité

Sécurité

Criminalité

Des crimes violents et des crimes mineurs tels que le vol à la tire et le vol qualifié se produisent fréquemment dans la capitale, Paramaribo, et dans les environs, surtout dans les quartiers des affaires et les zones commerciales. Les étrangers sont tout particulièrement ciblés. Assurez-vous que vos effets personnels, vos passeports et vos documents de voyage soient en sécurité en tout temps. Ne faites pas étalage de richesse, et évitez de marcher seul après la tombée de la nuit loin des grands hôtels. On signale également des vols commis dans les véhicules.  

Le banditisme et l’illégalité constituent un problème dans les villes d’Albina et de Moengo, et le long de l’autoroute est-ouest reliant Paramaribo et Albina. Il est conseillé d’éviter le Jardin des palmiers (« Palmentuin ») dans le quartier hollandais de Paramaribo après la tombée de la nuit en raison des activités illégales qui s’y déroulent et du manque de patrouilles policières.

Manifestations

Des manifestations, des marches de protestation et des grèves parfois accompagnées d’actes de violence peuvent se produire en tout temps non seulement dans la capitale, mais aussi dans le reste du pays et sur les grandes routes. Les services de transport locaux peuvent en être perturbés temporairement. Des barrages routiers peuvent aussi être érigés en tout temps sur les routes principales et entraîner des perturbations de la circulation. Ne tentez pas de franchir les barrages, même s’il semble n’y avoir personne. En raison de la nature imprévisible de ces manifestations et des risques de violence, évitez les grands rassemblements et les manifestations, et surveillez les bulletins de nouvelles locales.

Sécurité routière

Les conditions routières sont différentes de celles du Canada. De nombreuses artères n’ont pas de trottoirs, de sorte que les piétons et les cyclistes y côtoient les véhicules. À Paramaribo, la plupart des voies publiques sont asphaltées, mais elles sont mal entretenues. Le piètre état des routes, le manque d’éclairage, la conduite dangereuse et les véhicules mal entretenus sont des facteurs de risque importants. L’état des routes est particulièrement mauvais pendant la saison des pluies et immédiatement après. À l’intérieur du pays, certaines routes sont impraticables et certains ponts ont besoin d’être réparés.

Étant donné les risques de vol ou de banditisme, conduisez avec les fenêtres fermées et les portières verrouillées.

Informez-vous des conditions routières les plus récentes auprès de la Fondation pour la conservation de la nature :

Stichting Natuurbehoud Suriname (STINASU)
Tél. : 597-421-683 ou 597-421-579
Courriel : stinasu@sr.net

Il est possible de louer une voiture. Les véhicules immatriculés à l’étranger doivent subir une évaluation complète pour s’assurer qu’ils répondent aux normes de la circulation surinamaises. Les propriétaires obtiendront ensuite une plaque d’immatriculation du Suriname. Évitez de conduire une motocyclette ou un scooter.

Transports publics

Évitez les minibus publics. Des taxis sont disponibles dans les grands hôtels; prenez soin de convenir d’un tarif avant le départ. À noter que les taxis qui ont l’air climatisé exigeront un prix plus élevé. Ne hélez pas de taxis dans la rue, car ils ont tendance à demander plus cher aux étrangers.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

Les vols intérieurs font parfois l’objet de retards.  

Randonnée en montagne

La densité de la végétation dans la jungle et les animaux sauvages peuvent constituer un danger. Communiquez avec les autorités locales pour obtenir les renseignements les plus récents en matière de sécurité et de voyage.

Si vous prévoyez faire une randonnée en montagne :

a) ne partez jamais seul;
b) engagez toujours un guide expérimenté travaillant pour une entreprise de bonne réputation;
c) souscrivez à une assurance-voyage qui couvre des services de secours par hélicoptère et d’évacuation en cas d’urgence;
d) assurez-vous d’être en excellente forme physique;
e) confiez une copie de votre itinéraire à un membre de votre famille ou à un ami;
f) soyez au courant des symptômes du mal aigu des montagnes (qui peut être mortel);
g) inscrivez-vous auprès du consulat du Canada à Paramaribo;  
h) obtenez des renseignements précis sur les pistes de randonnée avant de partir.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Les services de télécommunication sont médiocres, surtout lors des pluies diluviennes.

La présence policière à l’extérieur de Paramaribo est limitée.