Conseils de sécurité

Sécurité

Frontière avec le Yémen

Évitez de vous approcher de la frontière yéménite en raison du conflit qui sévit dans ce pays. Il peut être difficile et très dangereux de passer la frontière entre Oman et le Yémen. Normalement, les milices houthies et les autres forces armées en activité au Yémen ne mènent pas d’exercices transfrontaliers; cependant, vous devriez tout de même exercer une extrême prudence aux abords de la frontière en raison du risque de débordement des violences. Des groupes terroristes ont par le passé utilisé le conflit au Yémen pour étendre leur territoire et leur portée.

Terrorisme

Il existe une menace terroriste, et il peut se produire à tout moment des attentats ciblant entre autres :

  • des immeubles gouvernementaux, y compris des écoles;
  • des lieux de culte;
  • des aéroports et d’autres plaques tournantes et réseaux de transport;
  • des intérêts occidentaux;
  • des endroits publics comme des attractions touristiques, des restaurants, des bars, des cafés, des centres commerciaux, des marchés, des hôtels et d’autres sites fréquentés par des étrangers.

Soyez toujours sur vos gardes lorsque vous vous trouvez dans des endroits publics.

Manifestations

Des manifestations se produisent et peuvent soudainement donner lieu à des actes de violence. Elles peuvent aussi perturber passablement la circulation et les transports en commun. Évitez toutes les manifestations et tous les grands rassemblements, suivez les instructions des autorités locales et consultez régulièrement les médias locaux.

Criminalité

Le taux de criminalité est faible, et les actes de violence sont rares. Il se commet des vols qualifiés et des vols de voiture. Évitez de faire étalage de richesse et rangez toujours en lieu sûr vos effets personnels, votre passeport et vos autres documents de voyage. Ne circulez pas seul après la tombée de la nuit.

Verrouillez les portières de voiture et gardez les vitres levées. Ne laissez pas votre véhicule sans surveillance. À votre retour, inspectez l’intérieur et l’extérieur du véhicule afin de détecter tout dispositif qui pourrait y être fixé ou tout colis suspect.

Méfiez-vous de tout courrier ou colis d’origine inconnue. Si vous avez le moindre soupçon, contactez votre répondant ou téléphonez à la police.

Sécurité des femmes

Il arrive que des femmes soient détenues pour avoir signalé une agression sexuelle. Elles doivent être en mesure de prouver qu’elles n’ont pas consenti à la relation sexuelle, sans quoi elles s’exposent à des accusations. Les lois d’Oman criminalisent les relations sexuelles extraconjugales (voir l’onglet Lois et coutumes).

Sécurité routière

Les routes omanaises sont généralement en bon état. Faites preuve de prudence lorsque vous conduisez à la campagne, surtout après la tombée de la nuit, en raison de la présence d’animaux errants, de l’insuffisance d’éclairage et des excès de vitesse commis par certains conducteurs.

La pluie cause d’importantes inondations sur les routes, surtout durant la saison des pluies.

La conduite hors route peut être dangereuse. N’entreprenez une telle activité qu’en convoi de véhicules à quatre roues motrices et en compagnie d’un guide expérimenté. Laissez votre itinéraire à un proche. Si vous vous rendez dans les régions désertiques de Wahiba et de Rub Al Khali, préparez-vous bien, faites provision d’essence, d’eau et de nourriture, et munissez-vous d’un téléphone cellulaire ou satellite. Le réseau de téléphonie mobile peut être limité ou absent dans les régions éloignées, ce qui peut s’avérer très dangereux, surtout si vous tombez en panne dans le désert.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

Piraterie

Des pirates se livrent à des attaques dans les eaux côtières et parfois aussi plus loin au large. Les navigateurs doivent prendre les précautions qui s’imposent. Pour de plus amples renseignements, consultez le site Web Live Piracy Report (en anglais) de l’International Chamber of Commerce.