Conseils de sécurité

Sécurité

Régions situées au sud et à l’ouest d’Och, région de la vallée de Ferghana et régions longeant les frontières de l’Ouzbékistan et du Tadjikistan

Bien qu’aucun incident ne soit survenu récemment, la situation en matière de sécurité demeure tendue dans les régions situées au sud et à l’ouest d’Och, dans toute la vallée de Ferghana et le long des frontières de l’Ouzbékistan et du Tadjikistan, et il peut se produire des affrontements violents et des troubles civils.

Les régions longeant les frontières de l’Ouzbékistan et du Tadjikistan sont minées. N’utilisez que les points de passage officiels, car les zones frontalières non surveillées peuvent cacher des mines terrestres.

Criminalité

Les crimes violents sont fréquents en République kirghize, et ils visent parfois des étrangers. Beaucoup de bandes criminalisées sévissent sur le territoire. Des vols qualifiés, des vols avec agression et des vols à la tire sont souvent commis à proximité des grands hôtels, dans les bars et les parcs ainsi que dans les transports en commun. Faites preuve de vigilance et gardez toujours en lieu sûr vos effets personnels et vos documents. Évitez de faire étalage de richesse et de transporter d’importantes sommes d’argent.

Il arrive que des hommes se faisant passer pour des policiers commettent des vols. Si un homme en uniforme vous aborde, demandez à voir ses papiers d’identité. À l’aéroport, il arrive aussi que des hommes se fassent passer pour des préposés chargés d’accueillir et d’aider les voyageurs, et qu’ils attirent ces derniers dans des voitures pour leur extorquer de l’argent. Faites des arrangements préalables avec les personnes qui doivent vous accueillir et vérifiez leur identité lorsque vous arrivez. Ne quittez pas l’aéroport avec quelqu’un dont vous ne connaissez pas l’identité.

La nuit, au sortir d’un restaurant ou d’un lieu de divertissement, appelez un taxi d’une entreprise réputée. Des étrangers ont été suivis et dévalisés alors qu’ils quittaient ce genre d’endroits.

Manifestations

Les manifestations qui se tiennent de temps à autre peuvent soudainement donner lieu à des actes de violence. Elles peuvent entraîner des perturbations importantes de la circulation et des transports en commun. Évitez toutes les manifestations et les grands rassemblements, suivez les conseils des autorités locales et surveillez les médias locaux.

Terrorisme

Il existe une menace terroriste en République kirghize. Le 30 août 2016, une bombe a explosé à proximité de l’ambassade de Chine, au centre de Bichkek. On ne peut écarter la possibilité que d’autres attaques du genre soient perpétrées. Ces attaques pourraient cibler des bureaux du gouvernement, des lieux de culte, des écoles, des carrefours de transport et des endroits publics tels que des attractions touristiques, des restaurants, des bars, des cafés, des centres commerciaux, des marchés, des hôtels et d’autres sites fréquentés par des étrangers.

Soyez sur vos gardes en tout temps dans les endroits publics.

Aliments et boissons drogués

Ne laissez jamais votre nourriture ni vos boissons sans surveillance, et ne les confiez pas à des étrangers. Méfiez-vous des collations, boissons, gommes à mâcher ou cigarettes offertes par de nouvelles connaissances. Elles pourraient contenir de la drogue et vous exposer au risque d’être victime de vol ou d’agression sexuelle.

Fraude

Les fraudes liées aux cartes de crédit, les fraudes sur Internet et les fraudes aux guichets automatiques sont chose courante. Consultez notre page La fraude à l’étranger pour plus de détails au sujet des escroqueries commises à l’étranger.

Points de passage frontaliers

Les points de passage frontaliers terrestres de l’Ouzbékistan sont ouverts aux citoyens de certains pays, y compris aux Canadiens, mais fermés aux citoyens kirghizes. L’accès aux points de passage vers le Kazakhstan peut faire l’objet de restrictions sans préavis. Avant de vous rendre dans ces régions, assurez-vous que les postes frontaliers sont ouverts.

Transports en commun

Évitez les transports en commun, car ils ne sont ni sûrs ni fiables.

N’utilisez que des taxis portant un logo officiel et négociez le tarif de la course avant le départ. Ne partagez jamais un taxi avec des inconnus.

Sécurité routière

Conduisez de façon préventive, car les accidents de la route constituent une cause fréquente de décès et de blessures. Le réseau routier est mal entretenu et mal éclairé, et le Code de la route n’est pas toujours respecté.

Les stations-service sont rares à l’extérieur des villes de Bichkek et d’Och. Assurez-vous d’avoir suffisamment de carburant si vous vous déplacez en dehors de ces villes.

Les déplacements par la route qui relie Almaty et Bichkek sont difficiles en raison des nombreux points de contrôle qui y sont érigés.

Les routes menant vers Tachkent sont dangereuses en hiver.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

Les vols sont peu nombreux. En hiver, il arrive souvent que des vols soient retardés ou annulés sans préavis en raison du mauvais temps. Les transporteurs aériens régionaux ne respectent pas toujours leurs réservations. Confirmez votre vol auprès de votre compagnie aérienne avant votre départ.

Renseignements généraux en matière de sécurité

La police peut arrêter les visiteurs qui circulent sans pièces d’identité. Ayez toujours sur vous une copie certifiée de votre visa et de votre enregistrement, et gardez en lieu sûr votre passeport et votre visa. Laissez une photocopie de vos documents de voyage à un proche au Canada.

Il est déconseillé de circuler ou de voyager seul, particulièrement la nuit.

L’infrastructure touristique n’est pas très développée.