Conseils de sécurité

Sécurité

Zones situées dans un rayon de 5 km des frontières avec la Syrie et l’Iraq (voir l’avertissement)

Des affrontements au moyen d’armes légères et de tirs de mortier qui ont eu lieu à proximité des frontières avec la Syrie et l’Iraq sont la conséquence directe du débordement du conflit en cours dans ces pays. Les frontières des deux pays sont fortement militarisées, et il arrive que les forces de sécurité gouvernementales s’en prennent aux personnes et aux véhicules qui entrent illégalement en Jordanie.

Camps de réfugiés (voir l’avertissement)

Évitez tout voyage non essentiel dans les camps de réfugiés de la Jordanie. Ces camps sont administrés par le gouvernement de la Jordanie, et celui-ci doit vous accorder son autorisation pour que vous puissiez vous y rendre.

Terrorisme

Il existe une menace terroriste. Des groupes terroristes transnationaux et locaux ont démontré qu’ils peuvent planifier et perpétrer des attaques en Jordanie.

Le 18 décembre 2016, lors d’affrontements entre des hommes armés et les forces policières locales dans la ville de Karak, 10 personnes ont perdu la vie et 34 ont été blessées. Cet incident a culminé avec une fusillade dans un site touristique, au cours de laquelle une touriste canadienne a été tuée.

À la suite de cet incident, les forces de sécurité ont accru la fréquence de leurs opérations partout en Jordanie. Certaines de leurs interventions ont mené à la mort de présumés terroristes, de civils et de membres des forces de sécurité locales. On s’attend à ce que d’autres opérations antiterroristes soient menées à travers la Jordanie, et des mesures de sécurité renforcées sont en vigueur.

Des attentats pourraient viser des postes de police et des édifices gouvernementaux, des lieux de culte, des centres commerciaux, des hôtels, des restaurants, des cafés, des bars, des points de vente d’alcool, de grands carrefours de transport, des attractions touristiques et d’autres endroits fréquentés par des étrangers. Soyez toujours sur vos gardes lorsque vous vous trouvez dans des endroits publics.

Manifestations

Depuis janvier 2011, les troubles civils et les manifestations sont chose courante en Jordanie et ont déjà donné lieu à des actes de violence. Il se peut que les manifestations soient plus fréquentes à l’heure actuelle en raison de tensions récentes à Jérusalem.

À Amman, des manifestations ont eu lieu aux abords de la mosquée Al-Husseini au centre-ville, devant le Parlement dans le quartier Abdali, devant le bureau du premier ministre, rue Zahran à la hauteur du  4e carrefour. Des manifestations d’envergure se tiennent aussi dans d’autres villes de Jordanie, notamment à Irbid, Karak, Ma’an, Madaba, Mafraq, Salt et Zarqa.

Il arrive que la route 15, aussi appelée l’autoroute du désert, soit fermée à cause de manifestations et d’incidents violents à Ma’an. Certaines sections de la route entre Karak et Aqaba pourraient aussi être bloquées.

Tenez-vous à l’écart des manifestations et des grands rassemblements, suivez les conseils des autorités locales et surveillez les médias locaux.

Criminalité

Le taux de criminalité est faible par rapport à l’ensemble de la région, mais des crimes mineurs sont commis, surtout dans les lieux touristiques et les endroits très fréquentés. Ne faites pas étalage de richesse et rangez toujours en lieu sûr vos effets personnels, passeports et documents de voyage.

Des tentatives de piraterie routière ont été commises à Amman. Les victimes sont généralement attirées hors de leur voiture à la suite d’une collision mineure ou par la présence d’un autre véhicule leur bloquant le passage. Si vous avez un accident dans une région isolée, restez dans votre voiture et appelez la police au 911.

Sécurité routière

Les accidents de la route sont monnaie courante. Le style et les habitudes de conduite ne sont pas du tout les mêmes qu’au Canada. Les automobilistes ont tendance à conduire de façon agressive et à suivre de très près les autres véhicules, et n’utilisent pas souvent leurs clignotants pour signaler leur intention de tourner ou de changer de voie. Nombreux sont ceux qui utilisent leur cellulaire au volant pour parler ou texter, même s’il s’agit d’une pratique illégale en Jordanie.

Il vaut mieux éviter de conduire le soir et la nuit, car le mauvais éclairage des routes et la présence d’animaux errants sur la chaussée rendent la conduite dangereuse.

En cas d’accident, communiquez immédiatement avec la police en composant le 911. Si quelqu’un a subi des blessures dans l’accident, les conducteurs peuvent être détenus pendant plusieurs jours, jusqu’à ce que la responsabilité soit établie et que les victimes soient dédommagées.

Les conditions routières sont particulièrement dangereuses lorsqu’il neige ou qu’il pleut, et les accidents de la circulation sont plus fréquents pendant le Ramadan et l’Eid.

La conduite hors route peut être dangereuse et ne devrait être entreprise qu’en convoi de véhicules à quatre roues motrices et en compagnie d’un guide expérimenté. Laissez votre itinéraire de voyage à un proche. Préparez-vous bien, faites provision d’essence, d’eau et de nourriture, et ayez un téléphone cellulaire.

Les transports en commun sont généralement bondés et peuvent être inconfortables.

La propreté et la fiabilité mécanique des taxis varient considérablement. Réservez votre taxi à partir d’un hôtel.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

Sécurité des femmes

Il arrive que des voyageuses subissent du harcèlement sexuel et des agressions. Il leur est conseillé de s’habiller sobrement, de voyager en groupe et seulement de jour. À bord d’un taxi, elles devraient s’asseoir sur la banquette arrière. Consultez notre publication intitulée Voyager au féminin : La sécurité avant tout, qui renferme des conseils à l’intention des voyageuses canadiennes.  

Des femmes ont été mises en garde à vue après avoir signalé une agression sexuelle, car il leur faut prouver que le contact sexuel était non consensuel afin d’éviter d’être inculpées aux termes des lois jordaniennes sur les relations sexuelles extraconjugales (voir l’onglet Lois et coutumes).

Régions frontalières

La présence de mines terrestres et de munitions non explosées constitue encore un danger à proximité des installations militaires et des frontières, notamment dans la région de la mer Morte. Les champs de mines sont habituellement clôturés et balisés, mais il est parfois difficile de les repérer. Ne touchez pas à des objets suspects ou qui ne vous sont pas familiers.

Faites preuve de prudence à la frontière avec Israël, surtout si vous traversez cette frontière en taxi collectif, car le poste frontalier peut fermer à tout moment.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Ayez sur vous en tout temps vos papiers d’identité. Laissez votre passeport en lieu sûr et gardez-en une photocopie sur vous comme preuve d’identité.

Évitez de voyager seul dans des régions reculées.