Conseils de sécurité

Sécurité

Vous devriez faire preuve d’une grande prudence au Ghana et demeurer très vigilant en tout temps.

Criminalité

Les vols à la tire, les vols de sac à l’arraché et les attaques perpétrées par des personnes à motocyclette sont à la hausse à Accra et dans les environs, y compris dans les secteurs entourant le haut‑commissariat du Canada. Le nombre de crimes violents, y compris les vols armés, a aussi augmenté. Soyez très attentif à ce qui se passe autour de vous et évitez de marcher seul ou de faire étalage de richesse. Les cambriolages à domicile sont à la hausse. Les quartiers riches d’Accra habités par des étrangers sont ciblés et certains voleurs portent des armes à feu.

On signale des cas récents de vols avec violence, ayant souvent pour cible des étrangers qui circulent dans des taxis la nuit. Si vous devez prendre un taxi, assurez-vous qu’il n’y ait aucun autre passager dans la voiture et dans la mesure du possible, évitez de vous déplacer la nuit.

Dans la mesure du possible, ayez avec vous des photocopies de vos documents de voyage et conservez les originaux en lieu sûr.

On rapporte une augmentation de la criminalité à Tema, Kumasi, ainsi que dans le Haut Ghana oriental et le Haut Ghana occidental. Les vols de véhicules à main armée représentent une préoccupation croissante dans des secteurs comme Takoradi, Kumasi et d’autres parties de la région Ashanti. Les personnes travaillant dans le secteur minier devraient être particulièrement prudentes. Des attaques à main armée ont aussi été signalées le long des routes reliant Accra et Tema, et Accra, Kumasi et Tamala. Vous devriez demeurer vigilant en tout temps.

Il se produit également des vols à l’aéroport international de Kotoka à Accra et dans les hôtels à l’échelle du pays. Méfiez-vous des porteurs de bagages ou agents en uniforme qui semblent travailler à l’aéroport et qui offrent de vous aider. Les membres du personnel officiel de l’aéroport portent des cartes d’identification sur lesquelles figurent leur nom et leur photographie. Si quelqu’un doit venir vous chercher à l’aéroport, vous devriez confirmer l’identité de votre chauffeur.

Terrorisme

Il existe une menace terroriste. Les attentats terroristes pourraient avoir pour cible des centres commerciaux, des immeubles gouvernementaux, des endroits publics comme des bars, des hôtels, des restaurants et des sites fréquentés par des Occidentaux. Soyez vigilant dans les lieux publics.

Manifestations

Il se produit parfois des manifestations à Accra et dans d’autres grandes villes. Faites preuve de prudence et évitez les grandes foules et les rassemblements publics car certains ont soudainement donné lieu à des actes de violence par le passé. Surveillez les bulletins de nouvelles locales, suivez les conseils des autorités locales et respectez les couvre-feux et les barrages routiers.

Fraude

Les Canadiens sont souvent victimes de fraudes par Internet qui ont pour point d’origine le Ghana. Ce dernier sert de base pour des stratagèmes frauduleux commerciaux et par Internet dans la région. Les arnaqueurs offrent des possibilités financières ou commerciales, souvent liées à l’industrie de l’or. Méfiez-vous des courriels non sollicités. Assurez-vous que toute possibilité commerciale est légitime avant de voyager au Ghana.

D’autres arnaques impliquent les amitiés et les relations romantiques par Internet. Plusieurs variations sont utilisées, toutes ayant comme but de voler la victime étrangère.  Certains Canadiens ont perdu des milliers de dollars dans des cas pareils, et dans certains cas, ils ont même été arrêtés.

Les fraudes liées aux cartes de crédit constituent également un problème considérable. Limitez l’usage des cartes de crédit autant que possible. Consultez notre page La fraude à l’étranger pour plus de détails au sujet des escroqueries commises à l’étranger.

Sécurité routière

Les conditions routières sont généralement bonnes dans les villes, mais mauvaises dans les zones rurales. L’éclairage public inadéquat, les piétons et le bétail errant posent des risques. Les accidents de la circulation sont fréquents sur la route reliant Accra à Cape Coast et Kumasi. Les déplacements en dehors des zones urbaines devraient se faire uniquement durant la journée.

Soyez très prudent lorsque vous conduisez au Ghana. On pourrait tenter de vous faire arrêter votre véhicule. Des piétons pourraient taper votre véhicule et faire semblant d’avoir été frappés et des chauffeurs pourraient causer des collisions mineures. Les foules qui se rassemblent à la suite de tels incidents peuvent devenir dangereuses. Gardez vos portes verrouillées et, en cas d’accident, rendez-vous immédiatement au poste de police le plus proche pour déposer un constat.

Les barrages routiers érigés par la police sont courants. Il est possible que véhicules et passagers subissent des fouilles aux points de contrôle. Les forces de sécurité armées pourraient également demander de l’argent (directement ou indirectement). Vous devriez toujours avoir en votre possession des copies de vos documents d’identification (passeport et visa valide, notamment) ainsi que votre permis de conduire international. Assurez-vous que les vignettes d’entretien et d’assurance de votre véhicule sont à jour et que ce dernier est équipé d’une trousse de premiers soins, d’un extincteur et d’un triangle d’urgence, car ces articles sont obligatoires. Il est interdit aux véhicules munis de plaques d'immatriculation temporaires de circuler au Ghana entre 18 h et 6 h. Les véhicules des contrevenants peuvent être saisis pour la nuit et des amendes peuvent être imposées. De plus, en raison des fermetures de frontières fréquentes, demandez conseil au haut-commissariat du Canada à Accra si vous envisagez de quitter le Ghana par voie terrestre.

Transports publics

Les autobus ne sont pas fiables ni pratiques. On peut louer des voitures, mais les prix sont élevés. On peut aussi se déplacer en taxi, mais il est conseillé de convenir avec le chauffeur du prix de la course avant de partir. Les vols intérieurs subissent souvent des perturbations.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

Réserves, safaris et plages

Les excursions d’observation des animaux sauvages (marins ou terrestres) comportent des risques inhérents, surtout lorsqu’elles se font à pied ou frôlent les animaux de très près. Vous devriez toujours vous tenir à une distance sûre quand vous observez les animaux sauvages et éviter de descendre de votre véhicule sauf si des gardiens ou guides professionnels vous disent que vous pouvez le faire en toute sécurité. Ne recourez qu'à des guides ou voyagistes professionnels et réputés, et suivez à la lettre les règlements des parcs et les conseils des gardiens.

Évitez les plages et les lieux de pique-nique isolés. Les eaux côtières présentent des variations imprévisibles des vagues et des marées et peuvent s’avérer dangereuses. Sur de nombreuses plages, on trouve de forts contre-courants et courants de fond qui peuvent tirer les nageurs au large. Suivez les conseils et avertissements des autorités locales.

Piraterie

On rapporte des attaques et des vols à main armée perpétrés par des pirates contre des navires dans les eaux côtières. Les navigateurs devraient prendre les précautions qui s’imposent. Pour de plus amples renseignements, consultez le site Web Live Piracy Report (en anglais) de l’International Maritime Bureau.

Renseignements généraux sur la sécurité

Il se produit périodiquement des pannes de courant électrique et des interruptions des services d’aqueducs, surtout pendant la saison sèche, de novembre à mars.