Diabète et voyage


Voyager en étant diabétique, que faire ?

Changements de l'environnement et du mode de vie, décalage horaire, rendez-vous d'affaires, différents programmes des vacances, changements climatiques, variations alimentaires… Ces facteurs liés au voyage ne sont pas très favorables aux personnes diabétiques, mais, ils peuvent être atténués moyennant certaines précautions. Ainsi, avec l'accord de votre médecin traitant, vous pourrez partir en voyage et profiter d'un séjour dépaysant. Si vous avez, par contre, un diabète instable ou compliqué, il est préférable de ne pas voyager.

 

Parlez-en avec votre médecin

La consultation de votre médecin est primordiale avant votre départ en voyage. Il pourra vous prescrire un traitement adapté à votre destination et à votre schéma de l'insulinothérapie. Il vous indiquera également les vaccins exigés aux voyageurs. Il faut signaler qu'aucune vaccination n'est contre-indiquée aux diabétiques. Il est préférable de faire les vaccins contre la grippe et les infections pneumocoques. Votre médecin pourra, en plus, vous délivrer des ordonnances et des certificats en cours de validité nécessaires au port de certains médicaments et équipements de traitement ainsi qu'à l'achat de ceux-ci si vous n'en avez plus pendant votre voyage. Ce n'est pas tout, il vous aidera à préparer votre voyage et vous montrera comment adapter vos traitements face au décalage horaire. Vous pouvez lui demander de rédiger un bilan de votre état de santé en anglais.

 

Mieux se préparer pour voyager en toute sécurité

Un voyage réussi, cela se prépare quelques jours à l'avance, surtout pour les personnes diabétiques. Dès le choix de votre destination, optez pour un endroit adapté à votre situation. Assurez-vous que la destination de votre choix dispose de services de diabétologie et d'équipements sanitaires fiables. Si vous devez vous rendre dans un pays en voie de développement, emportez avec vous une quantité suffisante de médicaments nécessaires et d'équipements pour la durée du séjour tels que les aiguilles pour l'insuline, les seringues ou le stylo, le glucagon, les bandelettes, les pansements hydrocolloïdes en cas d'ampoules et les piles de rechange pour le lecteur de glycémie. Sachez que l'insuline se conserve à une température entre 4°C à 30°C. Evitez de l'exposer au soleil et de la placer près d'une chose congelée. Si vous voyagez en voiture, posez-la dans votre boîte à gant. Si vous êtes à bord d'un avion, mettez les médicaments et les matériels à portée de main, c'est-à-dire, dans le bagage à main, mais ils nécessitent une ordonnance et un certificat médical lors du contrôle de sécurité à l'aéroport pour être autorisés à passer, notamment, la pompe à insuline externe. Donc, n'oubliez pas d'en demander à votre médecin. Optez également pour une assurance voyage qui offre des garanties plus diversifiées. Enfin, prévoyez l'éventuel retard ou l'absence du repas au cours du trajet. Portez dans votre bagage à main des collations.

 

Quelques conseils pour un voyage réussi

  • Organisez-vous bien pendant votre séjour pour éviter de sauter ou retarder un repas 
  • Si vous voyagez en voiture, faites une pause toutes les deux heures et profitez-en pour marcher un peu 
  • Contrôlez souvent votre glycémie
  • En cas de décalage horaire supérieur à 3 heures, réglez votre heure avec celle de départ durant le trajet en avion. À l'arrivée, synchonisez-vous sur l'heure du lieu de destination
  • Veuillez bien à ce que vous mangiez et à ce que vous buviez à bord et sur place
  • Ne vous fatiguez pas trop pour prévenir le risque d'hypoglycémie
  • Ne marchez pas pieds nus et portez des chaussures confortables pour éviter la plaie, les ampoules et les infections
  • Buvez suffisamment d'eau
  • Adaptez vos activités physiques à votre traitement