Comment gérer le décalage horaire


Décalage horaire : comment le gérer ?

Vous vous réveillez en pleine nuit pour prendre le petit déjeuner. Vous vous précipitez brusquement hors du lit pour vous préparer, alors qu’il est quatre heures du matin. Il est possible que vous subissiez les désagréments du décalage horaire. Après avoir traversé rapidement plusieurs fuseaux horaires, il est normal d’avoir ce comportement bizarre. Cependant, ce phénomène pourrait avoir des répercussions néfastes sur votre séjour, surtout si celui-ci perdure au-delà d’une semaine. Pour y remédier, voici quelques astuces utiles et efficaces.

Qu'est-ce que le décalage horaire ?

Tous les voyageurs peuvent expérimenter les effets du décalage horaire, surtout lors d’un premier voyage dans un pays lointain. Couramment appelé Jet lag, il s’agit avant tout d’un trouble de l’horloge biologique suite à un déplacement en avion à travers au moins trois fuseaux horaires. En effet, notre organisme adopte naturellement un certain rythme en accord avec l’horloge locale. Nos repas, notre sommeil et nos activités sont dictés par celle-ci. Une fois arrivé à destination, la modification des signaux de temps, comme les moments d’ensoleillement, peut être difficile à accepter. Si vous voyagez en direction est, il est possible que les effets du décalage horaire soient plus importants. Par contre, ceux-ci dépendent de chaque individu. Certaines personnes tolèrent mieux ce changement alors que d’autres ont du mal à s’adapter. Le décalage horaire entraîne, en général, quelques désagréments comme l’insomnie, les réveils fréquents, la fatigue, la somnolence pendant la journée, les maux de tête, les troubles digestifs ou encore l’irritabilité.

Réduire les symptomes du décalage horaire en se préparant au voyage

Pour réduire les effets indésirables du décalage horaire, pensez à vous préparer à certaines habitudes une semaine avant votre départ. Pour ce faire, voici quelques conseils :

  • Avancez progressivement l'heure de votre montre à celle de votre destination pour vous habituer peu à peu à ce nouveau mode de vie. Par exemple, vous pouvez avancer votre montre d'une heure par jour. 
  • Il est également possible de retarder de quelques minutes par jour votre heure de coucher et de réveil. Vous augmentez progressivement ce temps de décalage chaque jour. 
  • Avant votre départ, reposez-vous pour éviter d'accumuler de la fatigue avant et pendant le voyage. Il est préférable de vous coucher plus tôt que d'habitude la veille du départ. 
  • Avant le départ et à bord de l'avion, évitez de boire des boissons alcoolisées et/ou excitantes comme le café, le soda, le thé, la caféine…
  • Ne consommez pas de la vitamine C, du tabac et des repas copieux, surtout à bord de l'avion. Il est mieux d'opter pour des aliments légers. 
  • Dès votre embarquement, réglez votre heure à celle de votre destination
  • Pendant le vol, essayez de vous relaxer autant que possible.

Quelques gestes à adopter sur place

Une fois sur place, le corps a besoin de temps pour s'adapter à ce nouveau mode de vie et à ce nouveau fuseau horaire. Pour l'aider, vous pouvez adopter certains comportements :

  • Évitez de faire une sieste en arrivant. Il sera difficile pour votre corps de s'adapter au décalage après le sommeil 
  • Ne vous exposez pas trop au soleil du soir en arrivant à destination. 
  • Vous pouvez prendre de la mélatonine avant d'aller vous coucher pour vous aider à trouver le sommeil facilement. C'est une molécule qui favorise la sécrétion d'une hormone qui vous aide, pendant la nuit, à adapter votre rythme biologique à celui de votre nouvelle vie.
  • Si vous ne trouvez pas le sommeil, les somnifères à base de benzodiazépines sont à proscrire. Ils ne feront qu'empirer les choses. 
  • Adaptez-vous dès votre arrivée au rythme local : heures de repas, de coucher et de lever.