Bébés et avions


Voyage en avion avec les enfants : des astuces pour une expérience agréable

Baisse de la pression atmosphérique dans la cabine, surtout lors du décollage et de l'atterrissage, oreilles bouchées, ballonnements, enflures, ennui… Le vol pourrait être désagréable pour les tout-petits. Pour rendre cette expérience plus agréable à vivre pour votre bout de chou, pour vous et pour les autres personnes à bord, c'est à vous les parents de tout prévoir et de vous préparer à l'avance.

 

Partir en avion avec un enfant : à partir de quel âge ?

L'âge autorisé pour un enfant de prendre un vol varie d'une compagnie aérienne à une autre. Il est donc indispensable de le vérifier avant de réserver votre vol, mais en général, les enfants âgés de plus d'une semaine sont autorisés à voyager en avion. Attention, les nourrissons de moins de 7 jours ne sont pas aptes à le faire. Sachez qu'avant son deuxième anniversaire, votre bébé peut rester assis sur vos genoux, mais après cet âge, il doit avoir son propre siège.

 

Tout préparer quelques jours avant le voyage

Un voyage en avion, cela se prépare, surtout avec des jeunes enfants. Si votre enfant souffre d'un problème sanitaire, parlez-en avec votre médecin avant votre départ. S'il est en âge de comprendre, expliquez-lui ce qui va l'attendre au cours du vol. Vous pouvez même lui montrer une vidéo. Pour éviter le risque d'oublier quelque chose d'essentiel, préparez vos bagages quelques jours à l'avance. Sachez que vous avez droit à un bagage à main qui est très indispensable pour mettre tous les incontournables avant et pendant le vol. Mettez-y tous les nécessaires comme les couches, les lingettes, les mouchoirs et les vêtements de rechange, même pour les adultes. Pensez également à emporter des collations et de l'eau. Il est, par ailleurs, possible de porter dans votre bagage à main des préparations lactées, du jus et des aliments pour bébés. Si votre enfant de plus de 2 ans est susceptible au mal de transport, donnez-lui un médicament contre les nausées 30 ou 60 minutes avant le vol.

 

Prêt pour affronter le jour J

Comme on l'a déjà dit auparavant, les enfants de moins de 2 ans ne prennent pas une place. La façon la plus sécuritaire de les maintenir est de les placer en face de vous, de préférence sur vos genoux, au décollage, pendant le vol et à l'atterrissage. D'autres compagnies proposent une ceinture de sécurité spéciale pour les enfants. Elle est attachée autour de votre taille pour protéger le bébé assis sur vos genoux. D'autres disposent des berceaux pour les nouveau-nés, mais pour en bénéficier, il faut faire une réservation à l'avance. Sachez qu'en avion, il est interdit d'utiliser une écharpe porte-bébé ou un porte-bébé frontal pour tenir le bébé. Tandis que le siège d'auto certifié à être utilisé en avion est autorisé chez certaines compagnies. C'est également une solution sûre pour assurer la sécurité de votre bambin pendant le vol. Pour les enfants de plus de 2 ans, asseyez-les loin des allées pour éviter qu'ils bougent et qu'ils se blessent. Ils devront rester bien assis à leur place, retenus par leur ceinture. Pendant le vol, la plupart des enfants ont du mal à rester calmes. Ils s'ennuient rapidement. Pour les divertir, il est préférable de leur donner des livres, des jouets ou des crayons de couleur pour colorier. Vous pouvez également leur faire écouter de la musique. Si votre enfant a mal aux oreilles ou a les oreilles bouchées, demandez-lui de bloquer légèrement la respiration. En plus, pour l'aider à soulager le ballonnement et à expulser ses gaz, faites-lui un massage au ventre aux toilettes. Pour les tout-petits, l'allaitement, le biberon, la sucette ou la gomme sont les meilleures solutions pour calmer ces désagréments.