Hépatite B

Qu'est-ce que l'hépatite B ?

L'hépatite B est une maladie virale et contagieuse qui se transmet par le sang, les produits sanguins et les liquides corporels comme le sperme. Il est très possible d'attraper la maladie par des rapports sexuels non protégés avec une personne infectée par le virus, par l'utilisation des drogues injectables ou par les transfusions sanguines non testées. Les symptômes de cette pathologie sont nombreux, à ne citer que la fièvre soudaine, la fatigue, les nausées, les vomissements, la perte d'appétit, l'urine foncée, les douleurs articulaires et le jaunissement de la peau et des yeux. Si l'hépatite B n'est pas traitée, elle peut entrainer la maladie du foie ou un cancer du foie qui peut être fatale pour le sujet malade.

 

Qui sont les sujets à risque ?

Les personnes qui se rendent dans les pays où la maladie est présente peuvent attraper l'hépatite B. La maladie est bien présente en Asie, en Afrique, en Amérique du Sud et dans les Caraïbes. Notez que le risque est élevé s'ils s'adonnent à des rapports sexuels non protégés avec une personne infectée par le virus, reçoivent une transfusion sanguine non testée ou se font piquer par des aiguilles non stérilisées. Tatouages, soins dentaires, acupuncture et piercings sont parmi les situations pouvant transmettre l'hépatite B.

 

Que peut-on faire pour écarter la maladie ?

Il est important de prévenir l'hépatite B en se faisant vacciner. Avant le voyage, pensez à obtenir une injection contre la maladie chez votre médecin. Avec le vaccin contre l'hépatite B, vous ne courrez aucun risque même en allant vous faire soigner dans les centres sanitaires très peu équipés. Le vaccin, pour être efficace est injecté dans l'organisme 3 fois. Le second est administré 1 à 2 mois du premier et la troisième doit être injectée 6 à 12 mois plus tard. Il est recommandé pour les voyages de longue durée, pour les personnes souffrant de maladie chronique, pour les plus de 50 ans et les travailleurs de santé. Le risque est également en hausse chez les personnes qui consomment des drogues par injection ou qui s'adonnent à des pratiques sexuelles non protégées. Pour vous protéger, pensez toujours à utiliser un préservatif 100% latex, ne partagez avec personne vos aiguilles de tatouages, de piercings ou d'acupuncture pour percer la peau. En recevant toute sorte de soins médicaux ou dentaires, assurez-vous toujours que les aiguilles sont bien stérilisées. Il est primordial de se méfier des manicures et pédicures qui pourraient utiliser des instruments qui auraient pu être en contact avec le virus et le propager s'ils sont mals nettoyés. Envisagez toujours une assurance maladie incluant une évacuation d'urgence. Dans l'éventualité où vous avez besoin de points de suture, de transfusion, de perfusion IV ou d'injection, vous pourrez vous faire évacuer vers un autre pays avec une bonne couverture médicale. Cela vous évitera d'être à risque pour l'hépatite B. Notez que certains assureurs proposent une prise en charge pour un retour direct au pays d'origine.

 

Vous ne vous sentez pas bien ? Rendez vous tout de suite chez un médecin. Parlez-lui de votre voyage. Prenez des médicaments contre la fièvre et pour réduire les douleurs comme l'aspirine, l'ibuprofène ou le naproxène. Et surtout, évitez toute relation directe avec les gens en bonne santé.

 

 


 

Nous faisons tous les efforts possibles pour que les informations présentes sur notre site soient à jours et concordent avec les dernières recommandations de l'agence de santé publique; cependant, il nous est impossible d’apporter ces changements chaque jour.