Encéphalite à tiques

Qu'est-ce que l'encéphalite à tiques ?

Comme son nom l'indique, l'encéphalite à tiques est une maladie causée par un flavivirus qui se transmet par les piqûres de tiques. Il est, par ailleurs, possible de contracter la maladie en buvant des produits laitiers non pasteurisés provenant des chèvres, des moutons ou des vaches. L'infection se manifeste par l'apparition de la fièvre, de courbatures, d'une perte d'appétit, de céphalée, de nausées et de vomissements. Le virus peut atteindre le système nerveux central. Ce qui entraîne le gonflement du cerveau ou de la moelle épinière. 20 à 30% des personnes atteintes par l'encéphalite à tiques souffrent d'une confusion et des troubles sensoriels. 1% des victimes meurent de la maladie.

 

Quelles sont les personnes considérées à risque ?

Le risque est minime pour les voyageurs qui restent dans des régions urbaines et qui ne consomment pas de produits laitiers non pasteurisés. Contrairement à ceux qui voyagent dans des endroits à risques comme les prairies, les prés, les zones de broussailles denses et d'herbes basses, les zones boisées ou forestières. Les voyageurs qui pratiquent des activités de plein air dans ces endroits pendant la saison des tiques (avril à novembre) s'exposent donc à des risques plus élevés, tout comme les personnes qui boivent du lait ou qui mangent des produits laitiers non pasteurisés. L'encéphalite à tiques est fréquente dans de nombreuses régions d'Europe et d'Asie telles que l'est de la France, le nord du Japon et le nord de la Russie. Les autorités sanitaires locales signalent plusieurs milliers des cas chaque année, surtout en Russie. Les autres pays touchés par cette maladie sont la République tchèque, l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la Slovénie, le Suède, la Suisse, la Chine, le Japon, la Mongolie et la Corée du Sud. Les voyageurs qui franchissent le territoire de ces pays sont donc susceptibles de contracter la maladie, surtout au mois d'avril au novembre.

 

Que faire pour prévenir l'encéphalite à tiques ?

Aucun vaccin contre l'encéphalite à tiques n'est disponible au Canada, contrairement à certains autres pays. Pour prévenir l'encéphalite à tiques, quelques mesures de précaution sont à prendre en compte: 

  • Protégez-vous des piqûres de tiques, surtout durant les activités en plein air ou en camping dans les zones forestières ou des terres agricoles. Portez un pantalon long, des chapeaux et des manches longues. Mettez des chaussettes et des chaussures fermées pour couvrir vos pieds.
  • Prenez des produits laitiers pasteurisés
  • Si vous voyagez dans des destinations à risque, évitez de fréquenter des zones boisées et broussailleuses avec de l'herbe haute et des feuilles épaisses.
  • Il est préférable de faire une promenade sur des sentiers de randonnée et de ne pas sortir de ceux-ci
  • Utilisez un répulsif contenant 20% ou plus de DEET et qui procure une protection durable. Avant l'utilisation, suivez bien les instructions du produit et respectez bien les directives, surtout pour l'application aux enfants. En cas d'utilisation d'un écran solaire, appliquez-le d'abord et puis l'insectifuge au second lieu en attendant 20-30 minutes entre les deux. Évitez d'appliquer le répulsif au niveau des yeux, de la bouche et des mains.
  • Vous pouvez également traiter vos vêtements avec de la perméthrine. Sinon, achetez directement des habits déjà traités qui offrent une protection sûre même si vous les lavez plusieurs fois. N'appliquez pas directement la perméthrine sur la peau.
  • Éloignez votre corps des tiques. Dès votre retour à l'intérieur, prenez un bain ou une douche le plus vite possible
  • Vérifiez s'il y a des tiques sur votre corps tout entier : sous les bras, autour des oreilles, sur le nombril, derrière les genoux, entre les jambes, autour de la taille et surtout dans les cheveux. Pour le faire, mettez-vous devant un miroir qui permet d'afficher toutes les parties de votre corps.
  • Dès que vous trouvez une tique, veillez à bien la retirer avec un tire tique ou une pince à épiler afin qu'elle ne régurgite pas ses toxines dans le corps ou qu'une partie de la tique reste à l'intérieur de la peau. 
  • Surveillez bien vos enfants et vos animaux. Faites attention, car ces arachnides acariens peuvent se cacher sur l'équipement et les vêtements séchés en plein air.
  • Si vous pensez que vous êtes atteint de l'encéphalite à tiques et que certains signes surviennent, consultez le plus vite possible votre médecin, surtout dès l'apparition d'une fièvre.

 

 


 

Nous faisons tous les efforts possibles pour que les informations présentes sur notre site soient à jours et concordent avec les dernières recommandations de l'agence de santé publique; cependant, il nous est impossible d’apporter ces changements chaque jour.

Pour la recommandation santé voyage la plus récente, prenez rendez-vous par téléphone pour rencontrer l’un de nos professionnels de la santé voyage.